Onirik
Exposition sur Naoki Urasawa à Angoulême
Le 28 janvier 2018

Pour le mangaka Naoki Urasawa, l’exposition était pour montrer l’essence et l’âme de l’auteur quand il fait ses œuvres. Car pour lui, quand ses planches reviennent de l’imprimerie et qu’il voit son travail édité, il trouve qu’il manque un petit quelque chose que nous ne pouvons retrouver que sur les planches originales de l’auteur.

Petit retour sur Naoki Urasawa, quand il était petit, ce sont ses grands parents qui l’initient au manga avec l’auteur Osamu Tesuka. Il était aussi souffre-douleur de sa classe et le dessin est ce qui va lui permettre de s’échapper.

C’est avec sa deuxième série Yawara qu’il a connu un succès immédiat et déjà le thème principal de ses œuvres se pose. Sa jeunesse va marquer nombre de ses œuvres quand le personnage principal va devoir affronter une Némésis beaucoup plus forte que lui.

Il reconnaît lui-même que dans ses œuvres il y a une grande influence d’Osamu Tesuka, ce qui va même s’illustrer avec la série Pluto qui rend hommage à Astro Boy. Autrement, dans ses thèmes récurent, il y a la mélancolie et l’attente. Nous pouvons aussi remarquer dans 20 Century boy l’influence de l’œuvre Akira de Katsuhiro Ōtomo.

Son style se démarque par un trait très fin et particulier. Et chacune des planches se démarque les unes des autres même si le dessin est proche. Il y a des différences entre elles, car pour lui chaque planche doit être unique pour ne pas tomber dans la routine.

Son œuvre retranscrit une puissante mélancolie et un rapport au fatalisme avec des personnages qui ont une dualité et une ambiguïté entre le bien et le mal. Ses personnages doivent toujours affronter leurs épreuves et n’ont pas le droit de se défiler. Il y a aussi souvent des parallèles avec l’actualité du moment.

Même adulte, il a continué à lire des mangas et dans ses moments de faiblesse c’est l’œuvre Phénix d’Osamu Tesuka qui lui remonte le moral.

Bonne nouvelle, l’exposition débarque à Paris du 13 février au 31 mars 2018 !

Amandine T.


A lire aussi sur Onirik

45e Festival de la BD d’Angoulême
L’art de Naoki Urasawa
A gagner !

6 juillet : Gagnez 5 x Un regard de braise avec J’ai Lu pour Elle


les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr