Onirik
Retour sur la Nuit Nanarland II
Le 25 septembre 2017

Comme cela a été dit avant le début de la projection, tout le monde ne peut pas faire un nanar, car un nanar ce n’est pas une parodie, ce n’est pas un réalisateur qui a voulu s’amuser et faire volontairement quelque chose drôle et absurde. Non, un nanar, c’est le produit d’une réflexion, d’une croyance profonde en la réussite d’un bon film, mais qui s’est raté.

La nuit Nanarland commence ainsi à 20h pour terminer au petit matin avec en cadeau pour les survivants du café et des croissants. Tout au long de la nuit s’enchaîne, séances de cuts spécialement sélectionné pour nous, petits chanceux, suivis par quelques bandes-annonces bien gratinées et par la projection du film. À la fin de chaque film, petit entracte de repos et jeux pour gagner des DVD aussi sympa que les films que nous voyons. Bref, voilà du lourd en perspective.

Franchement, la Nuit Nanarland est un rendez-vous, qu’une fois qu’on l’a goûté, on ne veut plus la louper. Les néophytes peuvent se retrouver un peu perdus, car on sent qu’il y a des fans de longues dates et que beaucoup de références sont lancées. Mais l’ambiance que la salle est telle qu’on se laisse vite entraîner par les cris, les rires et les multiples applaudissements.

Et puis on rêve, on hallucine par ce qu’on peut voir à l’écran et on rigole beaucoup. Entre des effets spéciaux vraiment douteux, des scénarios qui ne tiennent pas debout et des transitions vraiment catastrophiques, on est servis ! La sélection de films est vraiment aux petits oignons et on nous amuse à chaque fois même si les styles des 4 films sont assez différents les uns des autres. Car on passe de film comme Dangerous Men qui ont eu une production faible et très peu de moyen, mais aussi d’autres comme Mega Force qui est une production Hollywoodienne et 20 millions de budgets. Il y a aussi les thèmes qui sont variés, car on nous a montré Black Roses, un film démontrant par A + B que le hard-rock pervertit la jeunesse et est le mal. Tout en passant par des films plus exotique, comme le film turque Tarkan contre les vikings et ses moumoutes de toutes les couleurs. Alors personne n’est à l’abri d’un nanar.

De plus, pour ceux qui ne connaissent pas, le nanar a une web-série documentaire qui lui est dédiée : Nanaroscope ! Et bonne nouvelle pour les fans, une seconde saison est officiellement lancée.

Enfin, la Nuit Nanarland propose aussi un contenu adulte, car les survivants du dernier film projeté peuvent alors profiter d’une petite séance de bandes-annonces de film pour adulte XXX ! Avec des voix off qui nous donnent des frissons tout partout.

La Nuit Nanarland est un rendez-vous où le public est de plus en plus présent, et vu la qualité qu’on nous offre, on le comprend. Il y a des fans derrière cette soirée et cela s’en ressent, ce sont des spécialistes du nanar. Voilà une nuit qu’on n’oubliera pas de si tôt, et ils nous disent à l’année prochaine avec une version 2.0 car la 3D va s’inviter !

M.TA


A lire aussi sur Onirik

La Nuit Nanarland II
La Nuit Nanarland 
A gagner !

6 octobre : Gagnez 3 Vive les Zatypiques


du 6 au 13 octobre 2017


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr