Onirik
10e Salon international des éditeurs indépendants - Avis +
Onirik -> Culture -> Exposition, musée, Salon -> Dernière mise à jour : le mardi 20 novembre 2012.

Déjà la 10e édition de ce salon pas comme les autres ! Bravo aux petits éditeurs qui résistent contre vents et marées !



Lieu : Paris

du 16 au 18 novembre 2012

Une seule passion, le livre

Le 10e Salon international de l’édition indépendante vient de se dérouler les 16, 17 et 18 novembre 2012 à l’espace des Blancs Manteaux à Paris.

Les éditeurs indépendants, passionnés, engagés, libres, résistent et le prouvent grâce à ce Salon qui leur rend hommage et qui permet de les faire connaître. Carton plein pour cette 10e édition, couronnée de succès.

Indignées contre le prix de la hausse de la TVA sur le prix du livre, indignées par les difficultés de distribution de la littérature indépendante, indignées contre la baisse du budget alloué à la culture, ces petites maisons, souvent régionales ou familiales, se battent sur tous les fronts.

Un marché indépendant qui résiste

Avec quelques 150 éditeurs présents, 400 auteurs en dédicaces, toute catégories confondues, jeunesse, essais, nouvelles, poésie, témoignages, romans, manuels, bandes-dessinées, audiobooks... l’éventail des genres était au complet.

Ces livres sont bien trop souvent loin des têtes de gondoles, et c’est bien pour cela que nous avons à coeur de les défendre à Onirik, sont avant tout une affaire de plaisir, de passion et de partage. Les éditeurs indépendants travaillent sans relâche, avec conviction et amour du travail bien fait.

De belles rencontres

Sur les stands, nous avons retrouvé avec plaisir Lise Bourquin Mercadé des éditions Kanjil, rencontrées en marge du Festival America, au salon du livre jeunesse, où nous avions eu un vrai coup de coeur pour le livre illustré de Sophie Koechlin, Un jour je serai libre.

Un peu plus loin, c’est Gep, que nous retrouvons, déjà croisé lors du Salon des auteurs du Xe arrondissement.

Venu défendre les couleurs de sa maison d’édition spécialisée dans les écrits de jeunesse, Mouck, que ce soit de très jeunes auteurs contemporains, comme Kawthar Mhammedi (13 ans) avec le génial Nils et la prophétie, mais aussi d’auteurs mythiques, comme Victor Hugo avec Maman ou encore Lewis Carroll, La Caverne du magicien, un inédit traduit de l’anglais par Gep.

Le plaisir de lire

Les éditeurs indépendants et les livres, c’est une histoire de passion, les éditeurs indépendants et les lecteurs, c’est la plus belle des histoires d’amour !

Crédit photos : Claire Saim


A lire aussi sur Onirik

Saperlipopette mon chapeau ! - Avis +
Robin des Bois - Avis +
Exposition Un jour je serai libre
Un jour je serai libre - Avis +
Coup de coeur pour Kanjil !
Osso Bucco - Avis +
Dis moi des chansons : Chansons de France - Avis +
Osso Bucco en dédicace !
Idée cadeau Noël 2017 - 8
Fabuleuses histoires de Princesses - Avis +
Un caïd au collège - Avis +
Salon des auteurs du Xe arrondissement
La Caverne du magicien - Avis +
Salut les copines - Avis +
A maman - Avis +
Salut les copines
273 amis - Avis +
We love Mouck !
L’Autre livre - Salon des libraires indépendants
Les Filles, la mode et moi - Avis +
L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

6 juillet : Gagnez 5 x Un regard de braise avec J’ai Lu pour Elle


les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr