Onirik
Action - Le secret des poignards volants
Onirik -> Télévision -> A la Télé -> Dernière mise à jour : le jeudi 13 avril 2017.
Mardi 18 avril 2017 à 20h50

- Être une fois libre comme le vent.

Film d’action chinois de Zhang Yimou (2004)

Dans la Chine du IXe siècle, une société secrète "La Maison des poignards volants" s’en prend aux autorités. Leur chef a été exécuté mais leur nouveau leader à l’identité inconnue poursuit son action.

Le lieutenant Jin (Takeshi Kaneshiro) est chargé de son identification. Mei (Andy Lau) une jeune aveugle est soupçonnée de connaître le chef des rebelles. Aussi Jin prend l’identité de "Vent" un hors-la-loi solitaire et la fait évader.

Le but consiste à rallier le refuge des "Poignards volants" pour permettre aux autorités de les anéantir.

Mais au cours de leur périple Jin et Mei tombent amoureux.

Le scénario présente plusieurs facettes. L’histoire d’amour se double d’une intrigue complexe où le spectateur est invité à découvrir les secrets derrière les secrets.

Les superbes images du film reposant sur des couleurs vives lui ont permis d’être nominé pour l’Academy Award de la meilleure photographie.

Les spectaculaires scènes d’arts martiaux souffrent cependant d’un manque de crédibilité, principalement en ce qui concerne l’utilisation des poignards de lancer. Lorsqu’ils parcourent plusieurs dizaines de mètres on peut émettre quelques doutes à moins que les combattants ne disposent d’une catapulte.

De même, si la scène de combat dans la forêt de bambou a été filmée en Chine l’essentiel du film a été tourné en Ukraine. Or l’hiver est survenu plus tôt que prévu. De ce fait, on assiste à un changement de saison passage rapide de l’automne à l’hiver. Ainsi, un combat commence au milieu des feuilles mortes et se termine dans la neige.

L'auteur Damien Dhondt
Son site :
Sa fiche
A gagner !

1er juillet : Gagnez 5 La Fille d’avant


les gagnants ont été prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr