Onirik
Bollywood
Onirik -> Cinéma -> Analyses -> Dernière mise à jour : le mercredi 1er février 2006.

Le terme de Bollywood est un mot-valise créé en combinant le nom de Bombay - désormais appelée Mumbai - et celui du symbole de l’industrie cinématographique américaine : Hollywood.



Bollywood est le nom donné à la capitale de l’industrie cinématographique indienne basée à Mumbai. Actuellement, ses studios sont les plus importants au monde en nombre de films tournés. Mumbai est aussi un centre important pour la production et l’édition des films indiens.

Les films sont tournés en hindî. Ce sont des comédies musicales. Ils paraissent surréalistes et longs - plus de trois heures par film - au public occidental. La musique est généralement pré-enregistrée, les acteurs chantent donc souvent en playback. Des chanteurs professionnels font la post-synchronisation des voix. Pourtant, une nouvelle tendance semble s’installer : certains acteurs comme Aamir Khan dans Ghulam chanteraient eux-mêmes. Ces longs métrages racontent presque exclusivement des histoires d’amour.

Pendant la période où Bollywood n’était pas connu au dehors de l’Inde, de nombreux films ont été exploités sans tenir compte de la propriété industrielle. Actuellement en raison de leur visibilité accrue due à l’effet de mode démarrée il y a quelques années et de l’augmentation de leur public potentiel, les budgets deviennent plus importants. Cela dit, les fonds proviennent généralement d’investisseurs privés. Pour l’anecdote, en 2001, le Central Bureau of Investigation - l’agence nationale de la police de l’Inde - a saisi toutes les copies de Chori Chori Chupke Chupke car il avait été financé par la pègre.

Le piratage des films indiens pose un problème de taille. Les DVD piratés se vendent sur le marché noir pendant l’exploitation en salle du film.

Films récents

Lagaan (2001) : Les villageois indiens luttent contre l’officier britannique cruel qui dirige leur région et pour se libérer de l’impôt foncier en organisant un match de cricket et en battant les Anglais. Nominé aux Oscars 2002 comme meilleur film en langue étrangère.

Kabhi Khushi Kabhie Gham (2001), sorti en France sous le titre La famille indienne : Drame familial. Le patriarche de la famille, la vedette Amitabh Bachchan, désavoue son fils (Shahrukh Khan) pour avoir épousé une fille (Kajol) pauvre du voisinage. Son frère (Hrithik Roshan) essaye de réunir à nouveau la famille.

Devdas (2002) : Basé sur un roman bengali classique, un jeune homme est déchiré entre la femme qu’il aime et une prostituée et sombre dans la boisson et le désespoir. Cette histoire a fait l’objet de nombreuses adaptations cinématographiques.

Kal Ho Naa Ho (2003) : L’histoire se déroule au sein de la communauté indienne de New York. Depuis la mort de son père, Naina, 23 ans, subit les humeurs massacrantes de sa grand-mère acariâtre, tout en observant sa mère, Jennifer, subir l’échec de son fast-food que les banques vont bientôt lui reprendre. Ses amis Sweetu, la copine boulotte qui cherche désespérément le prince charmant, et Rohit, le célibataire invétéré qui drague toutes celles qu’il rencontre, l’aident peu. C’est alors que s’installe juste en face de chez elle Aman, un séducteur insouciant, drôle et insolent. À force d’insister, Aman parviendra à la faire à nouveau sourire, pour la première fois depuis des années. Et ce n’est qu’un début ! Pourtant, Aman cache un terrible secret... Avec Shahrukh Khan (Aman), Preity Zinta (Naina) et Saif Ali Khan (Rohit). À noter que ce film est diffusé en France sous le titre New-York Masala.

On peut aussi parler de Kuch Kuch Hota Hai (1997), Taal (1999), Mohabbatein (2000), Dil Chahta Hai (2001) ou Dhoom (2004).

L'auteur Cécilia
Son site :
Sa fiche
A gagner !

10 avril : Gagnez le tome 1 de Lady Sherlock



Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr