Onirik
Brexit romance - Avis +
Onirik -> Littérature -> Jeune adulte -> Dernière mise à jour : le mardi 4 septembre 2018.

C’est toujours avec impatience que l’on attend un nouveau livre de Clémentine Beauvais. Nous sommes comblés ! Brexit romance est fin, drôle, intelligent. Totalement désopilant !



Editeur : Sarbacane

roman de Clémentine Beauvais

Présentation de l’éditeur

Juillet 2017 : un an que Brexit means Brexit !

Ce qui n’empêche pas la rêveuse Marguerite Fiorel, 17 ans, jeune soprano française, de venir à Londres par l’Eurostar, pour chanter dans Les Noces de Figaro ! À ses côtés, son cher professeur, Pierre Kamenev. Leur chemin croise celui d’un flamboyant lord anglais, Cosmo Carraway, et de l’électrique Justine Dodgson, créatrice d’une start-up secrète, Brexit romance.

Son but ? Organiser des mariages blancs entre Français et Anglais... pour leur faire obtenir le passeport européen. Mais pas facile d’arranger ce genre d’alliances sans se faire des noeuds au cerveau et au coeur !

Avis de Claire

Il est de notoriété publique que toute jeune personne Britannique en possession de ses capacités cérébrales doit, à la suite du Brexit, être à la recherche d’un passeport européen [1]. Voilà, le ton est donné dans ce nouveau roman de Clémentine Beauvais, que l’on attendait avec une grande impatience.

Dans une Grande-Bretagne post-référendum Brexit, Justine, étudiante à Leeds, imagine une appli qui mettrait en contact des jeunes des deux bords de la Manche, histoire de leur permettre... de réaliser des mariages blancs ! Sous couvert d’une entreprise de mariage classique, appelée Mariage pluvieux, Brexit romance, cache en fait une véritable mission politique, voire anti-gouvernementale et surtout, anticonformiste.

C’est très, très drôle, on y retrouve la verve bigrement sympathique des Petites reines [2], avec même un petit quelque chose en plus. Clémentine Beauvais vit depuis plus de dix ans au Royaume-Uni, et a nourri son roman de mille et une petites références, petites anecdotes, petites incongruités que l’on ne croise que si l’on pratique deux langues. C’est parfois à se tordre de rire.

Il y a un ton spécial chez Clémentine Beauvais, presque quenien [3], il y a du nonsense (à la française), de l’impertinence (à l’anglaise), les deux cultures se côtoient, se complètent et se mélangent. Un véritable petit bijou !

Fiche technique

Format : broché
Pages : 456
Editeur : Sarbacane
Collection : Exprim’
Sortie : 22 août 2018
Prix : 17 €

[1] Référence appuyée au classique Orgueil et préjugés de Jane Austen.

[2] L’avant-dernier roman de Clémentine Beauvais.

[3] En référence à Raymond Queneau, qui jouait volontiers avec la langue française, dans ses romans, pour en retirer une ironie mordante.


A lire aussi sur Onirik

Les Petites reines - Avis +
Songe à la douceur - Avis +
Les Petites Reines - Avis +
L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

28 avril : Gagnez le tome 1 de Incarnatis


La gagnante est prévenue !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr