Onirik
Bumblebee - Avis +
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le lundi 24 décembre 2018.
film américain de Travis Knight (2018)

Présentation officielle

1987. Alors qu’il est en fuite, l’Autobot Bumblebee trouve refuge dans la décharge d’une petite ville balnéaire de Californie. Il est découvert, brisé et couvert de blessures de guerre, par Charlie, une ado qui approche de ses 18 ans et cherche sa place dans le monde. Et quand elle le met en marche, elle se rend vite compte qu’il ne s’agit pas d’une voiture jaune ordinaire.

Avis de Hirone

En difficulté, les Autobots quittent Cybertron. B-127 est envoyé sur Terre pour la protéger et préparer le QG de la résistance. Mais poursuivi par un Decepticon, B-127 se fait fracasser, son système mémoriel est endommagé et sa voix détruite.

C’est muet et sans mémoire qu’il va être trouvé par Charlie. L’adolescente n’arrive pas à se remettre du décès de son père et se sent étrangère dans son foyer. Son comportement peut parfois être énervant, mais on sent que c’est une jeune femme perdue. Elle rêve d’avoir une voiture pour se sentir libre et pour pouvoir partir. C’est ainsi qu’elle tombe sous le charme d’une Coccinelle jaune à la décharge. B-127, qu’elle nommera Bumblebee une fois sa vraie nature dévoilée, devient alors un ami.

Nos deux héros sont perdus, l’un ne sait plus qui il est et l’autre n’arrive pas à aller de l’avant. Ce prologue de Transformers nous montre un Bumblebee tout en sensibilité. Ce dernier ne peut communiquer qu’avec son regard et ses gestes. Il est d’une grande expressivité et fera craquer les cœurs de pierre. C’est un Bumblebee très attachant et maladroit, il s’adapte parfaitement à un spectacle familial. En effet, on est loin d’un Transformers tout en force, ici, un aspect émotionnel et adolescent ressort.

Ce côté sentimental n’en réduit pas les scènes d’action. En effet, les Decepticons sont sur les traces de l’Autobot jaune et l’armée américaine n’ignore pas non plus sa présence sur son territoire. Il y a avec cela de très belles scènes de combats entre notre héros et les Decepticons. Le film reste avec cela très accessible aux plus jeunes, car même s’il y a des explosions et des démembrements des robots, rien de choquant n’est montré à l’écran.

Bumblebee est vraiment un film agréable et limite feel good, il possède un esprit naïf et mignon qui le sort du lot des Transformers traditionnels. Cependant, pour les grands fans de la saga, on peut remarquer qu’il s’égare d’un point de vue mythologique par rapport à ce qu’on nous avait déjà révélé dans les autres films. Dans tous les cas, il donne envie de voir (ou revoir) la saga principale.

Fiche technique

Sortie : 26 décembre 2018
Durée : 113 minutes
Avec : Hailee Steinfeld, John Cena, Jorge Lendeborg Jr....
Genres : action, aventure, fantastique
Distributeur : Paramount Pictures France


A lire aussi sur Onirik

C8 - Transformers 2 : La Revanche
Bumblebee
C8 - Transformers 2 : La Revanche
Transformer : The Last Knight
Transformer : The Last Knight - Avis +
TF1 - Transformers
TPS Star - Transformers
Transformers - Avis +/- et +
Transformers, the Last Knight : premières images
Transformers 2 sur votre mobile
L'auteur Hirone
Son site : Plopop Land
Sa fiche
A gagner !

Octobre 2018 : Gagnez 2X2 Casse-Noisette sur glace


Jeu et événement annulé !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr