Onirik
Butter - Avis +
Onirik -> Littérature -> Jeune adulte -> Dernière mise à jour : le mercredi 18 avril 2018.

Un excellent roman sur l’obésité chez les ados, mais pas que... Véritable appel à la tolérance, ce roman exploite un sujet plutôt absent de la littérature jeunesse. On ne peut qu’applaudir cette nouvelle visibilité.



Editeur : L’Ecole des Loisirs

roman de Erin Lange

Présentation de l’éditeur

« Je ne peux pas passer une année de plus dans ce costume de graisse, mais je peux terminer cette année dans une apothéose. »Il a tout essayé, rien n’y fait : Butter est malade de son poids.

Et sa vie est devenue un enfer, avec les autres et avec lui-même. Alors, pour en sortir, il lance un défi désespéré sur Internet : le 31 décembre, en direct, il mangera, mangera, mangera, jusqu’à ce que tout soit terminé. Et vous, que ferez-vous ce soir-là ?

Avis d’Emilie

Ce roman est plein de sensibilité et d’humanité. Il nous plonge dans la peau de Butter, jeune homme obèse. Il pèse 190 kilos, et n’a aucune volonté de les perdre. En ce qui le concerne, son obésité fait partie de sa personnalité. Mais le regard des autres lui pèse, si bien qu’il a décidé de s’offrir en spectacle, une unique fois, en se donnant la mort.

Il crée un site web où il annonce son intention. Dès le lendemain, la nouvelle se répand comme une traînée de poudre : tout le lycée est au courant. Il devient aussitôt la nouvelle mascotte des gens populaires. Il se rend bien compte qu’il est utilisé, mais ne parvient pas à renoncer à cette gloire, aussi inattendue qu’éphémère. En effet, comme le lui dit méchamment Jérémy, un camarade, après le nouvel an, il ne sera plus là, alors la bande peut bien s’amuser avec lui quelques semaines...

Le roman est construit comme un compte à rebours. Peu à peu, l’échéance fatidique se rapproche, et Butter se retrouve en porte-à-faux : il aime sa nouvelle vie, avoir des amis, des sujets de conversation, des lieux où traîner. Il perd même du poids grâce à toute cette nouvelle activité ! Mais il a promis qu’il se donnerait la mort le 31 décembre. Ses "amis" ont même fait des paris là dessus, sur le menu de la mort, mais surtout à propos de son cran : le fera-t-il vraiment ou pas ?

Butter est un jeune homme très attachant. Il est drôle, plein d’esprit, cultivé, intelligent, mais toutes ses qualités sont occultées par son obésité. Il ne parvient pas à se voir autrement que gros. Du coup, les autres ne peuvent pas non plus passer au delà pour découvrir sa fabuleuse personnalité.

Avec justesse et sans fausse pitié, on découvre le quotidien et les pensées (le récit est écrit à la première personne, du point de vue de Butter lui-même) d’une personne obèse. Rien n’est fait pour ces personnes dans la société, et peu de gens font l’effort de les connaître. On s’arrête à l’apparence, on a vaguement de la compassion pour ce qu’elles sont.

On aime les personnages secondaires. Le docteur Bean, le prof de musique, mais surtout la maman de Butter, dépassée, qui essaye de faire au mieux, sans stigmatiser, maladroite mais aimante. Véritable appel à la tolérance, ce roman exploite un sujet plutôt absent de la littérature jeunesse. On ne peut qu’applaudir cette nouvelle visibilité.

Mention spéciale pour l’objet livre, jaune comme du beurre, qui renvoie à une scène troublante du roman.

Fiche technique

Format : broché
Pages : 416
Éditeur : L’école des loisirs
Collection : Medium plus
Sortie : 11 avril 2018
Prix : 18 €

A gagner !

9 octobre : Gagnez 2X2 Casse-Noisette sur glace


Jeu et événement annulé !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr