Onirik
Bye bye America !
Onirik -> Culture -> Exposition, musée, Salon -> Dernière mise à jour : le lundi 24 septembre 2012.

Cette année, alors que l’on marque le 520e anniversaire de la découverte du continent américain, le Festival America a fêté ses dix ans, 73 écrivains venus du continent américain étaient là pour l’évènement ! Conclusion de ce week-end sous le signe des Amériques ! Bilan très positif !



Lieu : Vincennes

du 20 au 23 septembre 2012

Onirik a eu la chance de pouvoir couvrir ce festival depuis vendredi, cette 6e édition s’est révélée d’une incroyable richesse, d’une étonnante diversité et d’une organisation sans faille.

"C’est une fierté pour notre ville que d’accueillir la fine fleur de la littérature du continent américain", a confié le maire de Vincennes Laurent Lafon.

Et quels invités ! A commencer par la grande, la très grande dame de la littérature nord-américaine contemporaine, Madame Toni Morrison, invitée d’honneur, prix Nobel de littérature en 1993.

Intenses moments d’émotion, communion avec le public, standing ovations... le public français a mis un point d’honneur à lui réserver un accueil des plus chaleureux. Public que la romancière a remercié avec une émotion non dissimulée.

A l’honneur également, une thématique sur "les peuples premiers", du Grand Nord des Inuits jusqu’au Chili des Mapuche, en passant par les grandes plaines des Sioux-Lakota.

Pour marquer ses dix ans d’existence, le Festival America, avait choisi d’élargir ses horizons et de s’ouvrir à la culture sud-américaine, avec l’Argentine, le Brésil, le Canada, le Chili, la Colombie, Cuba, le Guatemala, Haïti, le Mexique, le Nicaragua, le Pérou ainsi que l’Uruguay, représentés par des auteurs tels que Juan Gabriel Vásquez (Colombie), Rodrigo Rey Rosa (Guatemala).

Le jeune public n’a pas été oublié puisque sur l’esplanade de l’hôtel de ville, au coeur du Salon du livre, bande-dessinée et littérature jeunesse avaient leur propre chapiteau.

Au programme également, des films, des lectures, un jeu de piste, des spectacles et des rencontres, avec des Indiens, et la possibilité de se faire maquiller en petit Sioux !

Nous ne pouvons que saluer le succès de cette manifestation qui a fait salle comble tout au long du week-end, avec plus de 35 000 visiteurs prenant part aux rencontres, débats et spectacles programmés en une dizaine de lieux culturels de Vincennes.

Il était particulièrement touchant de croiser des familles entières lors des tables rondes ou dans les allées du Salon du livre, toutes générations confondues, attentives lors des débats, assidues pendant les dédicaces et particulièrement à l’affût de belles découvertes.

Les sujets abordés et les thématiques proposées ont été intenses, variées, passionnées, drôles, émouvantes... Les auteurs ont visiblement eu beaucoup de plaisir à communiquer sur leur processus créatif, leur imaginaire, leur passion.

Si l’interactivité n’était pas de mise lors des tables rondes, le public ne manquait pourtant pas de réagir, notamment par les rires ou l’émotion palpable, comme avec Toni Morrison, Gary Shteyngart ou Francisco Goldman.

Soulignons également la qualité des intervenants, la pertinence des questions et l’analyse poussée de chaque roman lors des débats, conférences ou tables rondes, dus en grande partie au travail passionné des libraires indépendants.

Le Festival America a cette rare qualité d’être un festival aux dimensions humaines doté d’une richesse de programmation rivalisant avec les plus grandes manifestations. En effet, aurait-on pu rencontrer une grande dame telle que Toni Morrison dans des conditions si optimales, ailleurs qu’à Vincennes ?

Russell Banks, Louise Erdrich, Nicole Krauss, Luis Sepulveda, Ron Hansen, Jennifer Egan, Lyonel Trouillot... que de noms et de personnalités prestigieuses que l’on pouvait croiser déambulant dans les allées du salon du livre ou au gré des tables rondes... Le tout dans une ambiance bon enfant et sous le soleil...ou les parapluies !

«  Beaucoup de dialogues entre les auteurs et le public, beaucoup d’échanges entre les écrivains : c’est la force et la qualité de ce festival qui dépasse les frontières entre les identités, les communautés et les genres. C’est ce qui forge aussi son succès auprès du public qui reste très fidèle à America » a souligné Francis Geffard, fondateur du Festival.

Autre constatation, le public a répondu présent au Salon du livre, avide de découvertes, n’hésitant pas à acheter l’ouvrage d’un auteur entendu lors d’un débat, suite à un coup de coeur ou au hasard des étalages...

Nous pouvons d’ores et déjà vous annoncer que la prochaine édition du festival America aura lieu du 18 au 21 septembre 2014 et aura pour thématique "France – Amérique".

Cinquante écrivains nord-américains dialogueront avec cinquante écrivains français et interrogeront un éclairage particulier sur les littératures et cultures francophones du continent Québec, Acadie, Louisiane et Haïti. On s’en réjouit d’avance !

Un grand bravo à toute l’équipe des traducteurs, des éditeurs, des attachés de presse, des organisateurs et surtout à toutes les petites mains sans lesquelles le Festival n’existerait pas, les bénévoles.

Et merci aux auteurs de nous avoir fait rêver et voyager.

Crédit photo : Claire Saim pour ©Onirik.


A lire aussi sur Onirik

Tout piller, tout brûler - Avis +
Dire son nom - Avis +
Eowyn Ivey
Festival America, c’est parti !
Rebecca Makkai
Festival America
Toni Morrison
Cool Water - Avis +
La Fille de l’hiver - Avis +
Remise du Prix Page-America
Festival America 2018, 9e édition !
Coup de coeur pour Kanjil !
L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

6 juillet : Gagnez 5 x Un regard de braise avec J’ai Lu pour Elle


les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr