Onirik
Ce livre est plein d’araignées - Avis +
Onirik -> Littérature -> Dernière mise à jour : le jeudi 29 octobre 2015.

Un livre spécial, à déconseiller aux arachnophobes !



Editeur : Super 8

roman de David Wong

Présentation de l’éditeur

Ne touchez pas à ce livre... il pique ! Les nouvelles aventures, toujours plus délirantes, de John et Dave ! Une année s’est écoulée depuis les événements décrits dans John meurt à la fin. John (qui n’est donc pas vraiment mort à la fin, et essaie désormais de se dégoter un vrai job) et son copain Dave ont repris le cours de leur existence. Une nuit, une énorme araignée invisible attaque ce dernier dans son lit, puis prend le contrôle de l’officier de police venu enquêter sur l’incident, le transformant en ce qu’il faut bien appeler une saloperie de zombie.

Une vague de panique déferle alors et une quarantaine est décrétée. Tandis que David est enfermé dans l’hôpital avec des centaines d’autres victimes présumées et tente de s’enfuir (mais est-ce une si bonne idée ?), John parvient à quitter les lieux et se met en tête de retrouver Amy, la petite amie de son pote. Dès lors, qualifier la situation de chaotique reviendrait grosso modo à expliquer que le bombardement d’Hiroshima était " un peu irritant "

Avis d’Emilie

La jaquette n’est pas vraiment faite pour plaire, avec ce jaune aveuglant. On peut y lire de ne pas l’enlever sans précaution. Evidemment, il est impossible de se retenir, on soulève la protection et on se retrouve face à une couverture pleine d’araignées, très réalistes. Le ton est donné. ce livre sera bizarre !

Cela commence par un homme qui se fait mordre la jambe par une araignée géante, mais invisible. S’ensuit donc une terrible bataille entre le monstre et l’humain, décidé à venir à bout de son agresseur. Il faut noter que le roman est écrit comme un témoignage ; le narrateur, qui écrit à la première personne, s’appelle, comme l’auteur, David Wong. Le réalisme de l’histoire est parfois un peu dérangeant et souvent très drôle.

La totalité du récit est assez bordélique. Toutefois, l’histoire est parfaitement maîtrisée, et ce bazar est organisé. L’auteur fait ce qu’il veut du lecteur, et si on résiste un peu au début, bien vite, on se laisse porter, avec raison !

Le pitch est burlesque et limite dickien. Des araignées invisibles prennent possession des corps des êtres humains. Les infectés deviennent violents (et Orange Mécanique, à côté, c’est gentil). Certains humains peuvent toutefois voir les bestioles. La survie de l’humanité repose donc sur leurs épaules. C’est un peu une histoire post-apocalyptique, comme avec des zombies. Mais quand même pas. Ce livre sort des genres, les mélange, et il est du coup difficile à décrire.

Une seule solution pour se faire sa propre idée. Le lire. Action et suspense non stop, adrénaline en surdose... C’est un texte fort, une écriture dynamique, servi par une impressionnante connaissance de l’âme humaine, qui fera passer une nuit blanche à qui le commencerait un peu tard. Impossible de s’arrêter en cours de lecture !

Fiche technique

Format : broché
Pages : 561
Éditeur : Super 8
Sortie : 23 septembre 2015
Prix : 22 €


A lire aussi sur Onirik

A gagner !

1er juillet : Gagnez 5 La Fille d’avant


les gagnants ont été prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr