Onirik
Chaque soir à onze heures - Avis +
Onirik -> Littérature -> Jeunesse -> Dernière mise à jour : le vendredi 6 janvier 2012.

Un cocktail d’émotions, de suspense, de mystère, d’humour et un style inimitable : un roman jeunesse à ne pas manquer !



Editeur : Flammarion

roman de Malika Ferdjoukh

Présentation de l’éditeur

Willa Ayre s’est classée dans la catégorie des filles que les garçons ne voient jamais, des insignifiantes, des petits chats caustiques mais frileux. Iago, lui, attire tous les regards. Il est le garçon dont rêvent toutes les filles du lycée.

Dès la rentrée, Iago pose les yeux sur Willa et la choisit. Mais à une fête, Willa rencontre le bizarre et ténébreux Edern. Dès lors, sa vie prend une tournure étrange. De la grande maison obscure cachée au fond de l’impasse, la jeune fille doit découvrir les secrets, sonder son coeur, et faire un choix...

Avis d’Artemis

Avec Quatre soeurs, Malika Ferdjoukh s’est imposée comme une des romancières jeunesse les plus douées de sa génération. Nous retrouvons son style inimitable dans ce roman attachant, constellé de références littéraires, musicales et cinématographiques.

Wilhelmina Ayre, dite Willa, est l’héroïne de cette histoire (ne trouvez-vous pas que son nom de famille a des consonances de l’héroïne d’un certain roman de Charlotte Brontë ?). Ses parents sont séparés depuis des années. Le papa est artiste-sculpteur, on compte parmi ses œuvres Obturation de l’espace-temps, Jalousie fongiforme, Hydrolaccolithe des sentiments...( imaginez un peu !). Willa vit avec sa maman et son saxo Flannagan.

C’est lors d’une soirée dans l’incroyable hôtel particulier des parents de Fran (sa meilleure amie) et Iago (le frère de Fran, dont elle est amoureuse), qu’elle va être repérée par le mystérieux Edern. En effet, Edern cherche une partenaire musicale pour sa petite soeur pianiste Marni (un des personnages les plus attachants de cette histoire d’ailleurs). C’est alors que Willa va être plongée dans un mystère qui va l’emmener bien plus loin qu’elle - ou le lecteur - l’imaginait...

Ce roman jeunesse se déguste comme un bonbon (de la même couleur que sa très jolie couverture)... Mais ne vous y fiez point, il ne s’agit pas d’une simple petite histoire à l’eau de rose !

Comment ne pas se régaler avec le style de l’auteur, sa manière de rendre les lieux et objets si vivants, l’humour de son héroïne, ses personnages (les relations entre Willa et ses parents sont particulièrement bien traitées), les situations et toutes les références parsemées tout au long du livre, de Jane Eyre de Charlotte Brontë à Papa-Longues-Jambes de Jean Webster en passant par Jane Austen et tant d’autres !

Mais rassurez-vous, ces références sont parfaitement intégrées au récit et sont comme des clins d’œil, qui font sourire les lecteurs que nous sommes tout au long du roman, nous rappelant des souvenirs par leur évocation, et rendant cette lecture encore plus agréable. C’est le même sentiment que lorsque l’on papote avec des amis de nos livres ou films préférés !

Un coup de cœur qu’Onirik vous recommande vivement, pour l’histoire et encore plus pour le plaisir des mots. A déguster en écoutant un air de jazz...

Fiche technique

Format : broché
Pages : 401
Editeur : Flammarion
Collection : Emotion
Sortie : 7 septembre 2011
Prix : 13 €


A lire aussi sur Onirik

La Bobine d’Alfred - Avis +
Geneviève - Avis +
Le Club de la pluie contre Satin-Noir - Avis +
Le Club de la Pluie et les Forbans de la nuit - Avis +
Bettina - Avis +
Sombres citrouilles - Avis +
Le Club de la pluie brave les tempêtes - Avis +
Le Club de la pluie au pensionnat des mystères - Avis +
La bobine d’Alfred - Avis +
Hortense - Avis +
Enid - Avis +
Hortense
Enid
L'auteur Artémis
Son site : Curieuse Artemis
Sa fiche
A gagner !

6 juillet : Gagnez 5 x Un regard de braise avec J’ai Lu pour Elle


les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr