Onirik
Countess of scandal - Avis +
Onirik -> Littérature -> Version anglaise -> Dernière mise à jour : le lundi 3 mai 2010.
Editeur : Forever

roman de Laurel McKee

Présentation de l’éditeur

Eliza Blacknall and Will Denton were childhood sweethearts, growing up on neighboring estates in beautiful County Kildare. But adulthood finds them on opposite sides of the monumental and violent struggle of 1798, as Eliza supports the United Irish in their quest for independence, and Will is a major in the British Army, sworn to uphold the Crown. The passion for each other burns hotter than ever—but can it survive as their world crumbles around them ?

Avis de Callixta

Laurel McKee publie son premier livre sous ce pseudonyme mais est en réalité un auteur connu chez Harlequin puisqu’elle écrit alors sous le nom d’Amanda McCabe. Mais dans la trilogie qu’inaugure Countess of scandal, elle renoue franchement avec ses racines irlandaises et se penche sur son pays d’origine avec un grand soin et beaucoup de talent. Ce roman fait partie de ceux qui s’inscrivent dans les grands moments de l’histoire et c’est une période charnière que les années 1797 – 1801 pour l’Irlande puisque pendant cette courte période, le pays se souleva contre l’hégémonie britannique pour perdre en 1800 son Parlement. Rappelons brièvement que pendant ces quelques années, une partie des Irlandais refusa le joug anglais qui interdisait aux natifs du pays surtout catholiques de voter et de jouer un rôle économique notable. Peu à peu, les terres avaient été confiées à des colons britanniques qui formaient un curieux groupe d’anglo-irlandais, souvent très attachés à leur île d’accueil mais marqués par leurs origines. Le soulèvement devient rapidement religieux, culturel et social. Il est également inspiré par les expériences américaines et françaises récentes et montre une forte volonté de liberté. Il fut mâté dans le sang, et abouti en 1800 à la signature de l’Acte d’Union abolissant toute autonomie irlandaise.

Ces rappels historiques un peu longs permettent de mieux comprendre le dilemme dans lequel les héros vont se retrouver. Eliza Blacknall et William Denton appartiennent tous deux à ces familles d’origine anglaise qui ont adopté l’Irlande comme patrie. Très attachés à leur pays, ils vont pourtant faire un choix opposé. Eliza rejoint les camps des insurgés au contraire de William qui s’engage dans l’armée anglaise. Amis d’enfance, amoureux depuis longtemps, ils pensent alors que rien ne sera possible entre eux jusqu’au jour où, au début de la révolte, William revient en Irlande.

Toute l’intrigue se déroule que lîle, et surtout à Dublin, petite capitale provinciale. C’est en soi une originalité et Laurel McKee mêle de façon très intime l’histoire personnelle de nos héros à celle du pays. Leur choix implique qu’ils sont ennemis mais très vite, leur amour va prendre le dessus. Leur relation n’est absolument pas l’enjeu du roman. Ils s’aiment mais doutent de pouvoir vivre au grand jour leur union dans un avenir proche qui semble très compromis. Amoureux dans leur vie privée, ils doivent se surveiller dans leur vie publique. Cette ambigüité est riche et nourrit le livre de scènes passionnantes et très romantiques. Ce sont deux personnages attachants et très réussis.

Plus passionnant encore, il y a le souffle de la grande Histoire fort bien utilisé ici. Le danger s’aggrave de jour en jour dans un pays qui oscille au bord de la guerre civile. Il est bien difficile alors de savoir où sont ses amis. Ce qui est particulièrement bien vu de la part de l’auteur est la description très nuancée de la situation. Il n’y a pas vraiment de gentils ni de méchants. A l’oppression britannique répond une violence désordonnée et les deux héros qui ont choisi leur camp s’aperçoivent à quel point c’est dangereux et illusoire. Malgré la complexité de la situation, le livre demeure clair et précis. Des personnages soigneusement choisis servent à comprendre les positions de chacun. Le rythme entre aventures et scènes plus intimes est également très bon.

Laurel McKee trouve encore le temps de nous présenter toute la famille d’Eliza et notamment ses deux sœurs qui seront les héroïnes des futurs livres. Anna est la beauté de la famille, bien plus fine et intelligente que son esprit exubérant ne le laisse supposer. Caroline est l’intellectuelle. Quelques scènes brèves nous permettent de bien comprendre leur personnalité et d’entrevoir le futur héros duc d’Adair, un des rares nobles locaux.

Voilà donc une très grande réussite de cet auteur qui se frottait pour la première fois à un format plus long et à une histoire différente de ce qu’elle écrit pour Harlequin. Nous sentons toute son affection et sa passion pour l’histoire de l‘lrlande. Le livre consacré à Anna paraîtra en décembre et nous l’attendons avec beaucoup d’impatience. Cette plongée dans un pays qui fascine toujours autant est une très bonne idée que Laurel McKee a parfaitement servie.

Fiche Technique

Format : poche
PAges : 368
Editeur : Forever
Sortie : 4 mars 2010
Collection : Daughters of Erin
Langue : anglais
Prix : 5,22 €


A lire aussi sur Onirik

La rose d’Edimbourg - Avis +/-
Caroline la passionnée - Avis +
Lady of seduction - Avis +
Duchess of sin - Avis +
La tentation d’une lady - Avis +
Regency Christmas Proposals - Avis +
L’inconnue d’Hispaniola - Avis +/-
The Winter Queen - Avis+
L'auteur Callixta
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2022 : Gagnez 1 ex de Un Noël royal


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr