Onirik
DVD : Coby - Avis +
Onirik -> Cinéma -> DVD -> Dernière mise à jour : le mardi 4 septembre 2018.
Studio : Épicentre films

Documentaire américain de Christian Sonderegger (2018)

Présentation officielle

Dans un village au coeur du Middle-West américain, Suzanna, 23 ans, change de genre. Elle devient un garçon : Coby. Cette transformation bouleverse la vie de tous ceux qui l’aiment. Une métamorphose s’opère alors sous le regard lumineux inattendu du réalisateur.

Avis de Chris

Coby est un documentaire feel good réalisé par le français Christian Sonderegger. Depuis petite, Suzanna ressentait un malaise vis à vis de son genre, et c’est à partir de ses 23 ans qu’elle décide de devenir Coby. Aidé de sa petite amie Sarah, il va peu à peu se transformer sous le regard interrogé et aimant de sa famille.

Dès le début, le spectateur entre dans l’univers tout ce qu’il y a de plus banal d’un homme. On le voit à travers son métier d’ambulancier mais aussi au travers de sa vie ordinaire. Accompagné de proches compréhensifs, Coby transformera sa vie à jamais.

D’ailleurs, la force de ce documentaire est de suivre autant le point de vue de l’entourage que celui de Coby. Rares sont les réalisateurs à s’épancher sur les proches, se contentant de suivre la personne concernée. Or, ce point de vue est presque plus important, car c’est celui du spectateur qui découvre peu à peu l’histoire d’une femme qui se sent homme. Comme le dit le réalisateur dans les bonus, ce film a été réalisé non pas pour la communauté LGBTQ+, mais pour tout le monde. Et ça se ressent !

Les parents de Coby ont été interviewés à de nombreuses reprises, ainsi que son frère et Sarah. Ils ont pu se livrer à une caméra pudique sur les nombreux questionnements qui leur ont traversé l’esprit à divers moments de la transition.
« Est-ce une passade ? Est-ce que les hormones ne sont pas dangereuses à long terme ? Est-ce que ça ne viendrait pas de l’éducation qu’on lui a donnée ? » Tant de questions que tout le monde se pose en de pareilles circonstances. Il est intéressant de les entendre de la bouche des concernés et non de médecins ou d’associations quelconques qui, même s’ils sont aptes à en parler, restent tout de même extérieurs.

De surcroît, la caméra est assez fixe, privilégiant le propos. Et pourtant, de multiples plans, à l’image de celui dans un paysage blanc où Coby et Sarah sortent leur chien tout aussi blanc, sont magnifiques et subliment le Middle-West des États-Unis. Des vidéos amateurs provenant de la chaîne YouTube de Coby et de Sarah sont incrustées çà et là, proposant une vision brute de décoffrage sur des étapes importantes à la transformation physique de cet individu.

Quant au final, il est illustré d’une bien belle séquence qui nous décrit au mieux cette transition, dernier rempart de la féminité, toujours avec pudeur et sans émettre le moindre jugement. La boucle est bouclée en quelque sorte.

Bonus

Le documentaire est accompagné de bonus où l’on apprend que Christian Sonderegger n’est autre que le demi-frère de Coby. On comprend plus facilement ce regard doux, presque admiratif qu’il a envers ce dernier.

Les bonus comportent des interviews, la bio filmographique du réalisateur, des scènes coupées, quelques vidéos non exhaustives de la chaîne YouTube de Coby et de Sarah, reflétant encore les changements, les doutes et les expérimentations du couple, la bande annonce, et une galerie photo.

Fiche technique

Avec Coby, ses parents, Sarah...
Audio : anglais
Sous-titre : français, anglais
Genre : documentaire
Studio : Épicentre films édition
Sortie du DVD : 4 septembre 2018
Plateformes VOD où le film sera disponible : UniversCiné / Imineo
Durée : 77 minutes + bonus 40 minutes


A lire aussi sur Onirik

Coby
Coby - Avis +
Coby bientôt en VOD et DVD
L'auteur Chris
Son site :
Sa fiche
A gagner !

9 octobre : Gagnez 2X2 Casse-Noisette sur glace


Jeu et événement annulé !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr