Onirik
DVD : Relève : Histoire d’une création - Avis +
Onirik -> Cinéma -> DVD -> Dernière mise à jour : le lundi 5 décembre 2016.

Un cadeau de Noël idéal pour les amoureux de danse ! Le documentaire autour du ballet de B. Millepied pour l’Opéra de Paris sort en DVD : un film exceptionnel sur le travail de création



Editeur : KMBO

documentaire français de Thierry Demaizière & Alban Teurlai

Présentation officielle

Benjamin Millepied, danseur chorégraphe français, est nommé directeur de la danse de l’Opéra National de Paris en novembre 2014. Sa jeunesse, son regard moderne, sa culture et sa notoriété doivent apporter un renouveau dans la prestigieuse institution. Aussi bien dans ses choix créatifs que par ses méthodes de travail auprès des jeunes danseurs du corps de ballet, Benjamin Millepied va révolutionner les codes de la danse classique. Relève raconte le processus de création de son nouveau ballet Clear, Loud, Bright, Forward, une incroyable épopée pleine d’énergie.

Avis d’Artémis

Voici un documentaire vraiment exceptionnel. Tout d’abord par ce qu’il montre à voir : ce n’est pas tous les jours que l’on peut, grâce à un film, être la petite souris qui suit au quotidien Benjamin Millepied entre son travail de chorégraphe et son poste de directeur de la danse de l’Opéra n ational de Paris [1]. Exceptionnel aussi, car ce film est esthétiquement superbe et passionnant.

Le film, d’abord diffusé sur Canal+ en décembre 2015, a eu une seconde vie au cinéma en septembre 2016. C’est cette version un peu plus longue qui fait aujourd’hui l’objet d’un DVD. Et on est ravi qu’il arrive pour les fêtes de Noël, un beau cadeau pour les amoureux de danse…

La caméra des réalisateurs Thierry Demaizière et Alban Teurlai, a suivi Benjamin Millepied l’été 2015, entre la fin d’une saison sur les chapeaux de roue et le début d’une nouvelle à un rythme tout aussi effréné.

Sans aucun filtre ni tabou, Benjamin Millepied laisse la caméra le suivre et il lui confie sa vision de la danse et de l’institution : sa recherche de l’excellence – qu’il ne trouve pas encore comme il la souhaiterait à l’Opéra –, sa passion pour le mouvement et la chorégraphie, mais aussi son engagement en tant que directeur

Pour Benjamin Millepied, Français qui a fait toute sa carrière aux Etats-Unis, cette vieille institution française qu’est l’Opéra l’étonne, l’intéresse, mais parfois le laisse perplexe. Il est ainsi choqué par l’insuffisance de l’encadrement médical (au sens large) à l’Opéra et il rappelle que sa première action a été de faire changer les vieux parquets pour des sols plus adaptés. Les danseurs sont des sportifs de haut niveau qu’il faut considérer comme tels.

On voit le directeur courir sans cesse entre les réunions, les obligations de représentation liées à son poste, la recherche de mécènes, et bien sûr la vie quotidienne de la compagnie. D’ailleurs, on voit son assistante le chercher tout le temps (ce qui ne doit pas être évident pour elle…). Lorsqu’il signe des documents ou fait le point avec elle, il est systématiquement en train de faire autre chose : écouter la musique de son futur ballet, penser à sa chorégraphie, regarder une vidéo d’un ballet qu’il souhaiterait refaire, prendre des photos…

Mais revenons au cœur du documentaire, la création du ballet Clear, Loud, Bright, Forward. On sent Benjamin Millepied passionné par le travail chorégraphique. Il est magique pour un spectateur de voir le ballet se créer, à partir des premiers pas proposés puis esquissés, les danseurs tenter des mouvements, les partenariats se mettre en place. L’enthousiasme et l’énergie du chorégraphe sont contagieux !

Ce film nous permet aussi de participer à toutes les étapes de la création, c’est-à-dire également les costumes, la musique (composée pour le ballet), le travail du chef d’orchestre, des scénographes, de la création lumière…

Dans une troupe fondée sur la hiérarchie, il choisit pour son ballet une équipe de danseurs prometteurs issus du corps de ballet (et qu’il distribuera aussi sur de grands rôles tout au long de la période où il sera directeur). Benjamin Pech qui accompagne Benjamin Millepied lors de certaines répétitions les décrit comme « la relève »… Les réalisateurs du documentaire donnent d’ailleurs la parole à certains d’entre eux dans de très jolis portraits, notamment Marion Barbeau, Letizia Galloni et Axel Ibot.

Le petit reproche que l’on pourrait faire à ce documentaire, est qu’il se concentre un peu trop sur certains des danseurs, au lieu de donner une part égale à chacun (il n’y a pas de rôle principal dans le ballet, tous les danseurs sont mis en avant à des moments différents, que ce soit des pas de deux ou en groupe).

Concernant le DVD en lui-même, les bonus sont assez légers : des photos bien trop peu nombreuses (on aurait adoré découvrir les photos prises par Benjamin Millepied pendant le tournage) mais des scènes coupées qui méritent le coup d’œil. La version collector propose un joli fascicule contenant des photos et quelques textes (une interview en 4 questions de Benjamin Millepied, une biographie de ce dernier, une note de réalisation, etc.).

Vous l’aurez compris, ce film est un coup de cœur d’Onirik et nous vous le recommandons chaudement !

Fiche technique

Avec : Benjamin Millepied et les danseurs de l’Opéra national de Paris
Genre : documentaire
Langue : française
Nombre de disques : 1
Format : 16/9
Sortie du DVD : 6 décembre 2016
Durée : 127 minutes
Prix : 19,99 € ; édition collector : 24,99 €

Bande-annonce

[1] Il a occupé ce poste 2 ans (saisons 2014-2015 et 2015-2016) et Aurélie Dupont lui a succédé.


A lire aussi sur Onirik

Gagnez 2 DVD collector de Relève : histoire d’une création
L'auteur Artémis
Son site : Curieuse Artemis
Sa fiche
A gagner !

6 octobre : Gagnez 3 Vive les Zatypiques


du 6 au 13 octobre 2017


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr