Onirik
DVD : Rogue One - Les Bonus - Avis +
Onirik -> Cinéma -> DVD -> Dernière mise à jour : le samedi 8 avril 2017.

Que donnent les bonus de la sortie DVD de Rogue One ?



Studio : Lucasfilm

film américain de Gareth Edwards (2016)

Lundi dernier, Onirik a été invité dans les locaux de Walt Disney pour voir en avant-première les bonus du DVD Rogue One : A Star Wars story :

Pour un avis sur le film en lui même, n’hésitez pas à lire l’article de Claire !

Présentation de l’éditeur

- L’Idée de départ, ou comment John Knoll a présenté le concept à Lucasfilm, et pourquoi on ne pouvait rêver meilleure histoire pour lancer les films « A Star Wars Story »
- Jyn : La Rebelle, ou comment Felicity Jones s’est emparée de son personnage de survivante méfiante et pleine de ressources
- Cassian : L’Espion, ou comment Diego Luna a appréhendé l’évolution complexe de son personnage en cours de film
- K-2SO, Le Droïde ? Ou Comment Alan Tudyk a donné une sacrée personnalité à ce robot impérial reprogrammé
- Baze & Chirrut : Les Gardiens des Whills, pour tout savoir sur l’extraordinaire relation de ces héros complémentaires campés par deux superstars chinoises, Jiang Wen et Donnie Yen
- Bodhi & Saw : Le Pilote et le révolutionnire, dans lequel Forest Whitaker et Riz Ahmed approfondissent leurs personnages de Saw Gerrera – le leader Rebelle brisé – et Bodhi Rook – le pilote impérial qui a changé de camp
- L’Empire ou la rencontre avec un adversaire impérial des plus ambitieux mais aussi avec le méchant le plus iconique de tous les temps
- Vision d’espoir : L’Environnement visuel de Rogue One ou le casse-tête qu’a représenté l’intégration du nouveau look voulu par les cinéastes pour le film avec l’univers de la première trilogie
- La Princesse ou le gouverneur ou le retour à l’écran de personnages iconiques qu’on ne s’attendait pas à voir dans le film
- L’Histoire continue : De la première du film aux prochaines histoires « A Star Wars Story »
- Les Connexions, ou les bonus cachés qui, tout au long du film, permettent de connecter Rogue one : A Star Wars story à l’univers Star Wars

Avis d’Emmanuelle

Un film Star Wars est toujours une immense entreprise, mais également un véritable traquenard dans lequel plus d’un réalisateur s’est laissé prendre. John Knoll, en véritable fondu de la saga, voulait apporter sa pierre à l’édifice. Il avait toujours voulu savoir ce qu’il s’était passé juste avant Un Nouvel Espoir, et c’est ainsi qu’est née l’idée de Rogue One, bien éloignée de tout ce qui avait été fait jusqu’à présent.

A travers les bonus du DVD, on peut voir que des 30 secondes qui ont suffit pour convaincre les producteurs a découlé toute une aventure. Le développement des personnages, le choix des comédiens qui allaient les incarner, le réalisateur qui prendrait en charge la création même de ce film à part... tout est passé au crible.

On comprend alors à quel point Star Wars a marqué tous ceux qui allaient travailler sur Rogue one. Chacun voulait se montrer digne de cet héritage si lourd à porter.

Malgré cette pression, le tournage s’est passé sous des cieux cléments : Felicity Jones a donné de sa personne pour incarner Jyn, gagnant par ses prouesses physiques et son jeu d’actrice le coeur de ses collègues. Diego Luna, quant à lui, a fait la fierté de son pays en étant choisi pour le rôle de Cassian. C’est intéressant de voir à quel point le casting a été réfléchi, sans pour autant tomber dans la surenchère de stars. Les plus connus brilleront plutôt dans les seconds rôles.

Le tournage s’est a priori fait dans la bonne humeur : Alan Tudyk se baladant dans le studio avec des échasses ou un masque du droïde impérial reprogrammé accroché au-dessus de sa tête en a fait rire plus d’un, un échantillon de la centaine d’essais qu’a envoyé Bodhi Rook à la production pour avoir le rôle du pilote renégat, etc.

Le plus difficile a peut-être été de faire revivre le Grand Moff Tarkin, et de retrouver une Princesse Leia au top de sa forme, à grand renfort d’effets spéciaux. C’est peut-être le seul bémol de toute la production : malgré la technique de pointe, on sent qu’il manque encore quelque chose. Une âme peut-être ?

Les passionnés de l’univers de Star Wars apprécieront le soin qui a été apporté au design des robots, tenues et décors. Chaque élément est un hommage à la première trilogie, tout en réussissant à avoir sa propre identité. Les recherches dans les archives et l’immense "bibliothèque" du Skywalker Ranch ont donné lieu à une chasse au trésor des plus sérieuses pour les créateurs du film !

Au final, malgré un passage un peu trop superficiel sur tout le processus de création (les documentaires ne durant que quelques minutes), les bonus de Rogue one nous font ressentir toute l’excitation que les participants à cette fantastique aventure ont eue, mais aussi la pression qu’ils se sont mise pour offrir un Star Wars digne de ce nom.

Le film sortira

- En première exclusivité en achat digital le 14 avril 2017
- En Blu-ray, Blu-ray 3D, DVD et vidéo à la demande le 21 avril 2017

L'auteur Emma666
Son site : La pause lecture
Sa fiche
A gagner !

11 novembre : Gagnez 5 x La Fille de Brooklyn


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr