Onirik
Dessins du studio Ghibli - Avis +
Onirik -> Culture -> Exposition, musée, Salon -> Dernière mise à jour : le dimanche 5 octobre 2014.

Pour la première fois en Europe, Art Ludique-Le Musée, dévoile 1 300 dessins originaux du célèbre studio japonais. Du grand art !



Lieu : Paris

les secrets du Layout pour comprendre l’animation de Takahata et Miyazaki

du 4 octobre 2014 au 1er mars 2015

Présentation officielle

Mon voisin Totoro, Le tombeau des lucioles, Le château dans le ciel, Pompoko, Princesse Mononoké, Mes voisins les Yamada, Le Voyage de Chihiro, Ponyo sur la falaise, Le vent se lève ou Le conte de la Princesse Kaguya, autant de films dont la beauté des dessins et de l’animation ainsi que la qualité scénaristique sont unanimement reconnus et admirés dans le monde entier.

Pour appréhender le génie créatif d’Isao Takahata et Hayao Miyazaki, les auteurs de ces chefs-d’oeuvre, pour percer les secrets de leur animation et partager leurs émotions artistiques, cette exposition exceptionnelle présentera près de 30 ans de dessins du Studio Ghibli à travers 1 300 layouts (dessins originaux) des films produits par le studio.

Pour la première fois en Europe, le public va pouvoir admirer ces dessins qui sont la genèse de toutes les productions du studio et préfigurent ce que l’on peut découvrir sur grand écran, toute la matière graphique qui est le creuset artistique essentiel à tout film d’animation. Pour Isao Takahata, le layout est la composante clé dans la production d’un film d’animation.

Les layouts définissent, en effet, pour chacun des plans des films ce que seront l’ambiance d’une scène, son décor, la position, l’attitude et l’expression des personnages.

Cette exposition permet de montrer ces magnifiques dessins pour la première fois au public européen et de rendre ainsi hommage aux remarquables qualités artistiques de ceux qui les dessinent. Pour Hayao Miyazaki : « L’animation est une illusion et le public est curieux de voir comment elle va l’éblouir  ».

Quels secrets, cette plongée au coeur des dessins de Takahata et Miyazaki, permettra-t-elle de dévoiler ? Isao Takahata répond : «  Cela dépend de l’imagination de chacun des visiteurs  ».

Après les prestigieuses expositions Pixar, 25 ans d’animation et L’Art des Super-Héros Marvel, cette nouvelle exposition de Art Ludique-Le Musée, Dessins du Studio Ghibli : les secrets du Layout pour comprendre l’animation de Takahata et Miyazaki est une formidable occasion de mettre en valeur les créateurs de ces univers qui marquent tant notre imaginaire et de faire découvrir au grand public la dimension artistique majeure qui est à l’origine de ces oeuvres qui le font rêver.

Avis de Claire

Attention, pour les amateurs, exposition majeure !

C’est en effet la toute première fois que sont présentés en Europe ces documents de travail, appelés layouts, et imaginés par Hayao Miyazaki en 1974 pour le célèbre dessin-animé Heidi. Comme les délais de livraison était très courts pour chaque épisode (une semaine), il avait fallu entièrement repenser la façon de travailler pour gagner du temps.

Ce procédé est ensuite resté la marque de fabrique de Hayao Miyazaki et des studios Ghibli, qu’il crée en 1985, riche aujourd’hui de 20 long-métrages et de milliers de dessins.

Le layout nous fait pénétrer au coeur du secret de fabrication d’un dessin-animé Ghibli, c’est un peu l’impression que l’on a lorsque l’on passe les portes d’entrée de l’exposition, les premières salles sont sombres, comme un écrin qui mettrait encore mieux en valeur la beauté et la simplicité des dessins.

Pensez à vous attarder tout particulièrement sur la première salle, qui comme un sas d’accueil, vous donne quelques clefs indispensables pour mieux comprendre le matériau que vous allez découvrir. Il y a quelques termes techniques, mais surtout c’est la possibilité unique de voir en oeuvre le processus de création de l’intérieur, ses rouages et ses mystères.

Par exemple, quelle émotion de voir griffonnée sur un dessin (pour Princesse Mononoké) l’écriture du maître Miyazaki (qui dessine lui même tous ses layouts) : "Oga-sun, je suis désolé. Dans C76, la perspective et l’animation des intervalles ne concordent pas du tout. Merci de les rectifier de cette façon. Si ça ne marche pas, merci de refaire un neuf". Quelle humilité.

Alors comment définir un layout finalement ? Si l’on a bien compris à quoi cela sert, de l’aveu même de Isao Takahata, l’autre grand maître du dessin-animé japonais, dont la vocation s’est déclenchée grâce au Roi et l’oiseau de Paul Grimault, c’est assez difficile à définir, tant c’est riche d’éléments qui vont nourrir le film.

Très simplement, il s’agit d’un dessin pour chaque plan du film, qui va donner des indications au sujet des décors, des accessoires, des personnages, des mouvements de caméra, en somme tous les paramètres de la composition de l’image. Ou autrement dit, une cartographie détaillée de chaque plan. Comme le remarque Jean-Jacques Launier, directeur du Musée Art-ludique, dans le catalogue de l’exposition, "les layouts sont de véritables poèmes dessinés".

1300 dessins sont ainsi mis en scène dans une scénographie enchanteresse, de l’ombre à la lumière, une fois que l’on a appréhendé le concept dans les premières salles, on va progressivement vers la couleur et un univers plus personnalisé pour chaque film, on pense tout particulièrement à Princesse Mononoké, où l’on assiste à un véritable master-class, avec layout grand format et extrait du film correspondant.

En exclusivité, le visiteur pourra également découvrir quelques layouts de toute beauté du prochain film Ghibli, de Hiromasa Yonebayashi, attendu sur nos écrans le 14 janvier 2015, Souvenirs de Marnie, adapté du roman de Joan G. Robinson. Le récit se déplace du Norfolk britannique vers un petit village en bord de mer près de Hokkaïdo, et met en scène une belle histoire d’amitié entre deux adolescentes, Anna et Marnie.

Cinéphiles, amoureux du Japon ou encore amateurs de dessins-animés seront charmés par cette exposition de toute beauté, qui au-delà de la pureté et de l’élégance du trait, reflète à la fois le génie créatif et la spiritualité inhérente au Japon.

Informations pratiques

Art Ludique
Les Docks - Cité de la Mode et du Design
34, quai d’Austerlitz 75013 Paris
Lundi au vendredi : de 11h à 19h (nocturne vendredi 22h)
Samedi et dimanche : de 10h à 20h
De 8,50 à 14 euros


A lire aussi sur Onirik

Le château de Cagliostro - Avis +
Mook Ghibli : Artisans du rêve - Avis +
France 4 - Princesse Mononoké
Souvenirs de Marnie - Avis +
Hayao Miyazaki edition couleurs - Avis +
DVD : Les Contes de Terremer - Avis +/-
Nausicaä de la vallée du vent - Avis +/-
L’Art de DC – L’Aube des Super-Héros
L’Art des Studios d’Animation Walt Disney - Avis +
L’Art des Studios d’Animation Walt Disney
L’Art de Blue Sky Studios
L’Art dans le Jeu Vidéo
Aardman, L’Art qui prend forme
L’Art des Super-Héros Marvel - Avis +
L’Art des Super-Héros Marvel
Pixar, 25 ans d’animation
Art Ludique-Le Musée : 2 ans, 5 expositions !
L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

28 avril : Gagnez le tome 1 de Incarnatis


La gagnante est prévenue !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr