Onirik
Fièvre enchantée - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mardi 10 décembre 2019.

Un tome sombre, dur, qui interroge sur la volonté de l’auteur à poursuivre sa série, mais qui se termine d’une manière à toujours nous mener par le bout du nez : on veut la suite !



Editeur : J’ai Lu

Les chroniques de Dani Mega O’Malley : tome 4

roman de de Karen Marie Moning

Présentation de l’éditeur

"Un an et cinq jours après que j’ai posé mon pied sur le sol sauvage de l’Irlande, le Sinsar Dubh a gagné. Il lui a suffi d’attendre l’instant où j’aurais la folie de me croire assez forte pour franchir la ligne rouge..." Alors que la Terre a plongé dans le chaos, le Sinsar Dubh, un livre maléfique doué de conscience, a pris possession du corps de Mac, et rien ne pourra l’arrêter dans sa quête de pouvoir.

Le seul espoir pour rétablir l’ordre est de recourir au Chant-qui-forme, une mélodie oubliée depuis longtemps. Pour cela, sidhe-seers, clan des Neuf, Seelies et Unseelies devront former des alliances improbables et faire des choix déchirants. Détruire le Livre ne se fera pas sans sacrifices. Et dans cette bataille pour l’âme de Mac, chaque décision aura un prix.

Avis de Valérie

Nous avions quitté Mac et Jada en très mauvaise posture, au point où Mac choisit d’ouvrir le livre niché en elle pour libérer un sort, mais les conséquences se sont avérées catastrophiques...

Retour arrière, si vous ne connaissez pas du tout la géniale série des Fièvres (Fever en anglais), il va être plus que difficile de débuter avec celui-ci, non pas par manque de préliminaire, l’auteur réintroduit son univers d’une manière fluide et bien suffisante pour avancer. Mais vous passerez à côté de l’extraordinaire univers élaboré strate après strate, pierre après pierre, faits et personnages après légendes et sciences, prenant ses racines dans les légendes celtes.

Les murs qui ont séparé la réalité des Faes de la nôtre se sont effondrés un soir de novembre, menant à l’invasion de Dublin puis du reste du monde par les Seelies, mais également les Unseelies qui avaient été emprisonnés durant des millénaires. Au taquet et avide d’émotions que produisent les humains, ils vont les décimer. Quelques mois auparavant, Mackayla Lane, fille du sud des Etats-Unis, atterrit dans la capitale irlandaise, après l’assassinat suspect de sa sœur aînée. Elle constate rapidement qu’elle a la possibilité de percevoir ces créatures féeriques. Elle finit par apprendre qu’elle est une sidhe-seehr, une humaine capable de percevoir la présence invisible des Faes. Don qui la fait remarquer de nombreuses personnes, dont l’énigmatique et envoûtant Jericho Barrons.

Tome après tome, Mac va devoir choisir ses alliés comme identifier ses ennemis. À la poursuite d’un livre maléfique, le Sinsar Dubh, capable de prendre possession de n’importe qui, elle va s’endurcir et acquérir des dons qu’aucune autre de ses sœurs de sang possède. C’est la meilleure série d’urban fantasy existante, car mélangeant parfaitement la fantasy à notre monde quotidien, puis bien que romancée, Karen Marie Moning infuse dans sa fiction des émotions réelles, dures, profondes qui rend le tout si tangible.

Fièvre enchantée est un volume de près de 700 pages, sombre et âpre. La première moitié est désespérée, violente, et impitoyable. Des choses terribles vont s’y dérouler, comme des aventures plus positives par la suite. Pour les fans, sachez que l’on vit beaucoup aux côtés de Mac, mais que Dany fait un retour flamboyant et très attendu. On va plonger dans sa psyché, comprendre des choses sur son enfance, son désespoir comme son incroyable envie de vivre, et la voir expérimenter ses premières émotions amoureuses...

Comme usuellement, le lecteur va également toucher du doigt le véritable amour, celui qui laisse partir l’autre pour faire sa propre expérience, comme celui qui décide de croire à l’illusion pour sauver le monde. Karen Marie Moning sait lier Éros et Thanatos pour le bonheur de ses lecteurs. Elle possède un talent époustouflant, on ne peut que la suivre dans toutes ses aventures.

Fiche technique

Format : semi-poche
Pages : 639
Editeur : J’ai lu
Sortie : 2 octobre 2019
Prix : 18 €


A lire aussi sur Onirik

Fièvre née - Avis +
Fièvre née
Gagnez 5 Fièvre née
Fièvre de lune - Avis +
Iced - Avis +
La punition d’Adam Black - Avis +
Iced - Avis +
Le pacte de McKeltar - Avis +
Série Les Highlanders
La malédiction de l’elfe noir - Avis + et +/-
Fever Moon - Avis +
Fièvre d’Ombres - Avis +
Une passion hors du temps - Avis +
Fièvre fatale - Avis +
Gagnez le 4e tome des chroniques de Mac
Fièvre faë - Avis +
FaeFever - Avis +
Bloodfever - Avis +
Fièvre noire - Avis +
Fièvre noire
Darkfever - Avis +
La vengeance de McKeltar - Avis +
La punition d’Adam Black - Avis +
Le pacte de McKeltar - Avis +
Sortie de Burned de Karen Marie Moning
Prochaines sorties de Karen Marie Moning
Burned repoussé en 2015
Fièvre en juin !
Iced : sortie annoncée pour octobre 2013
Iced sortira après l’été !
Dublin sous la glace !
Fièvre d’ombres, il va falloir patienter encore un peu ...
Dream works for Fever !
Mac v. 5 à la rentrée 2011 !
A quand la suite de Fièvre fatale ?
Dreamfever en octobre
Fièvre rouge bientôt en librairie
L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2019 : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr