Onirik
Free Fire - Avis +
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mardi 13 juin 2017.

Du grand, du génial n’importe quoi qui est, en fait, totalement cohérent. Le casting est parfait ; chacun s’en donne à cœur joie pour incarner le looser flamboyant et le tout est dirigé par un Ben Wheatley en pleine forme. Comme un bon artisan, il travaille le fond, la forme, le second, troisième, voire quatrième degrés sans oublier de nous faire rire malgré nous.

Brillant jusqu’à la fin !



film franco-britannique de Ben Wheatley (2017)

Présentation Officielle

Une vente d’armes clandestine doit avoir lieu dans un entrepôt désert. Tous ceux qui y sont associés se retrouvent face à face : deux Irlandais, Justine, l’intermédiaire, et le gang dirigé par Vernon et Ord.

Mais rien ne se passe comme prévu et la transaction vire à l’affrontement. C’est désormais chacun pour soi… pour s’en sortir, il va falloir être malin et résistant.

Avis de Valérie

La guerre civile n’est pas faite par des innocents. Pour faire gagner les combattants, il faut des armes. Et c’est ce que Chris et ses amis sont venus chercher dans un hangar délabré à Boston, pour leurs camarades du nord de l’Irlande, l’IRA.

Une jeune femme, Justine, leur sert d’intermédiaire, tandis que dans l’autre équipe, c’est Ord, un bel homme à la mise impeccable qui met de l’huile dans les rouages de la transaction.

Vernon, le vendeur, a un goût douteux question fringues, un accent inqualifiable et une parano grandissante. Il est accompagné d’hommes de main et de son associé, Martin, un ex-black panther. Tout se passe à peu près bien, lorsque le conducteur de Vernon reconnaît celui de Chris, une petite frappe qu’il a tabassé la veille.

Harry veut terminer le boulot et se jette sur Stevo... et c’est feu à volonté dans un endroit clos et isolé, bourré d’arme et de munitions ! Et un détail qui a son importance, nous sommes les années 70 et les portables n’existent pas.

Ce film est incroyablement ingénieux et mêle plusieurs lectures, la meilleure étant celle qui vous touche. Malgré l’ambiance létale, la situation est tragi-comique. Free Fire nous renvoie à la connerie humaine (il n’y a pas d’autre mot), si universelle qu’elle se reconnaît partout, dans tous les conflits qu’ils soient domestiques ou mondiaux. Son langage est universel, mais cette capacité à laisser les hormones prendre les pires décisions met également en lumière ce qui nous différencie de l’animal : la noblesse ridicule et inutile face à une balle.

Les acteurs sont impeccables, et tout est rendu si tangible qu’on ne les différencie plus de leurs rôles pourtant assez caricaturaux. Mentions spéciales à Cillian Murphy et Armie Hammer, mais même les plus petits rôles sont fabuleux !

On rit très souvent malgré nous, ce qui est un comble, et on peut même se prendre à réfléchir sur le sens de la vie lorsqu’on n’a pas de téléphone portable, ni de services de VAT.

C’est hilarant, réjouissant et totalement extravagant, bref, c’est culte avant même d’être sorti en salles ! Ne le ratez pas, car sinon Vernon, Chris, Stevo, Martin, Justin, Harry, Ord, Frank risquent fortement de vous manquer !

Fiche Technique

sortie 14 juin 2017

Durée : 90 minutes

Avec Brie Larson, Cillian Murphy, Armie Hammer, Sam Riley, Jack Reynor...

Genre : action

Interdiction : - de 12 ans

L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
A gagner !

2 décembre : Gagnez 5 Catsass le chat


les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr