Onirik
Furious Rush - Avis -
Onirik -> Littérature -> Romance -> Dernière mise à jour : le mercredi 16 août 2017.
Editeur : Hugo Roman

roman de SC Stephens

Présentation de l’éditeur

Mackenzie Cox a beaucoup de choses à prouver. Fille d’un pilote de moto de légende, elle veut montrer à ce milieu sportif dominé par des hommes qu’elle a hérité du talent de son père. La dernière chose dont Kenzie a besoin est que ces projets soient contrariés par le tout nouveau pilote de son équipe rivale, Hayden Hayes. Issu du monde des courses de rue illégales, Hayden trouble immédiatement Kenzie.

Kenzie et Hayden se challengent mutuellement sur le circuit et cette énergie électrique se transformera bientôt en une intense, et absolument interdite, attirance.

L’unique règle qui régit les rapports entre les deux équipes concurrentes est : aucun contact. Kenzie fait son possible pour respecter les règles mais lorsque son équipe rencontre une crise financière, elle cherche de l’aide auprès d’Hayden. Et si lors de ces rendez-vous nocturnes secret, la tension monte encore d’un cran, Kenzie a trop à perdre pour laisser libre cours à ses désirs. Surtout lorsqu’elle commencera à soupçonner Hayden de continuer les courses de rue illégales.

Avis de Evyneria

Mackenzie Cox se bat depuis des années pour gagner sa place en tant que pilote de moto de course et pour se faire une place dans l’écurie de son père. Une écurie au bord de la faillite qui a besoin de victoires et de sponsors pour ne pas fermer. Elle est sur le point d’atteindre le but qu’elle s’était fixée, mais au même moment l’écurie adverse recrute un nouveau membre : Hayden Hayes, un homme issu des courses illégales de rues...

Un homme dangereux qui sème le trouble et qu’elle ne doit en aucun cas côtoyer sous peine d’être virée. Il est interdit ne serait-ce de parler avec la concurrence, telle est la règle que son père lui a imposée. Mais Hayden se fiche bien des règles et fera tout pour que Kenzie se laisse aller à cette passion née entre eux depuis leur premier regard.

On se faisait une joie de découvrir la nouvelle série de SC Stephens, une romancièrequi nous avait complètement envoûtés avec Thoughtless. Malheureusement, le charme n’a pas autant opéré qu’on l’espérait. Nous retrouvons bien sa plume si vive et addictive, l’univers sportif de moto GP y est plutôt bien développé, bien que là encore, il aurait mérité de l’être encore plus.

En tout cas, on voit défiler sous nos yeux les magnifiques bolides à une vitesse folle frôlant parfois le danger, on ressent vraiment cette passion et ce besoin d’être sur les circuits des personnages, sans oublier cette adrénaline qui s’empare des pilotes. SC Stephens a également bien retranscrit le fait que cet univers est très macho et sexiste, clairement, les femmes n’ont pas leur place sur les motos de ce gabarit ni sur les circuits.

Kenzie, notre héroïne, se bat justement pour leur prouver de quoi elle est capable et qu’elle mérite autant qu’eux, voire plus, sa place. C’est un côté plaisant chez elle, on apprécie ses valeurs et principes, mais c’est dommage qu’elle ne les applique pas toujours. Au final, ses pensées sont souvent en contradiction avec ses agissements et par conséquent, elle finit par ne plus être très crédible.

La jeune femme ne cesse également de répéter que le héros est beau en long, en large et en travers (à tel point que c’en devient rébarbatif et fort contrariant), mais qu’elle ne peut évidemment pas succomber à ses charmes, et encore moins tomber amoureuse. En effet, plus elle apprend à le connaître et plus il est difficile de taire ce qu’elle ressent, et ce, à tous les niveaux. Elle doit bien garder en tête qu’il n’est pas un homme pour elle et qu’elle doit à tout prix trouver un moyen de sauver l’écurie de son père. Oui, mais voilà, Hayden sait jouer avec les désirs et le corps de la demoiselle. S’ensuit donc un combat entre ses sentiments, ses objectifs et ses désirs.

Quant à notre héros, et bien on ne peut pas dire qu’on est insensible non plus à ses charmes, et on est toujours curieux d’en connaître un peu plus sur lui. Mais il lui manque malgré tout du charisme, une vraie personnalité aboutie et intéressante. Alors il y a une intrigue le concernant, enfin surtout sur son passé, mais franchement, on devine très aisément comment ce premier tome se termine. Et en effet la dernière page tournée, nos suppositions se révèlent exactes et en toute franchise la fin n’attise pas forcément notre curiosité.

Pour ma part, je suis consciente que si je n’ai pas apprécié ce récit d’autres lectrices le trouveront à leur goût, peut-être que j’en attendais trop, mais dans tous les cas, j’en resterais là pour cette série, car je ne me suis attachée à aucun des personnages et leur histoire d’amour ne m’a pas assez passionnée.

Fiche technique

Format : broché
Pages : 360
Editeur : Hugo Roman
Collection : New Romance
Sortie : 6 juillet 2017
Prix : 17 €


A lire aussi sur Onirik

Intrépide - Avis +
Insatiable - Avis +
Indécise - Avis +
L'auteur Evyneria
Son site : Page Facebook
Sa fiche
A gagner !

11 novembre : Gagnez 5 x La Fille de Brooklyn


du 11 au 19 novembre 2017


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr