Onirik
Hell - Avis + et -
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le dimanche 19 février 2017.

Hell, 18 ans à peine, jet-setteuse invétérée, est désabusée. Elle noie son mal de vivre dans les excès : cocaïne “Ce n’est pas de la drogue, c’est de la cocaïne”, alcool, sexe. Mais, Andréa, jeune homme aussi amer qu’elle, entre dans la misérable existence de pauvre petite fille riche.

film français de Bruno Chiche (2006)

Avis de Marielle

C’est l’histoire d’Ella qui a changé son nom en Hell, jeune fille d’une famille très aisée vivant dans l’ouest parisien. Elle vit dans un monde vide et futile, et y rencontre Andrea avec lequel elle va connaître une véritable descente aux enfers, illustrant ainsi le prénom qu’elle s’est choisie.

Le parti pris du réalisateur de ne pas s’appesantir sur l’aspect extérieur de ses personnages lui permet de mieux explorer la passion destructrice qui unit ses deux protagonistes. On devine dès le début comment va finir leur histoire, mais ce qui est important et prenant c’est la façon dont elle est dépeinte, le sentiment de néant qui les guide, cette impossibilité de s’aimer comme ils le voudraient. Hell est apaisée à la fin de cette histoire, grandie certainement, abandonnant son monde futile.

Le film est bien mené, les acteurs très sincères et vrais réussissent à donner au spectateur le même sentiment de malaise que vivent leurs personnages.

Avis de Cécilia

Regarder la misère humaine sur grand écran me gêne profondément. Je me sens mal à l’aise, voyeuse et très sale. Parallèlement, je trouve que les problèmes quotidiens sont déjà trop présents pour ne pas en rajouter une couche.

Cela dit, j’affiche ici un dégoût personnel. Cette aversion ne prouve en rien la médiocrité d’un film. Or, au-delà de mes préférences privées, Hell ne possède aucune des qualités d’un long métrage exceptionnel. En premier lieu, je l’ai trouvé scénaristiquement très léger. En effet, l’histoire est provocatrice mais aussi creuse et lisse. Je pense que les drames de ce genre devraient provoquer une réflexion. Mais, dans Hell, ce n’est pas le cas. Elle suscite la répugnance sans réel fond. Hell se veut moralisateur (L’argent de fait pas le bonheur et l’amour sauve de tout) et sombre dans le sentimentalisme bon marché. Le déroulement du film est tellement prévisible. Le semi happy-end est navrant de banalité : en abandonnant ses lunettes de soleil Dior à la terrasse d’un café, notre héroïne reprend le dessus et jette sa vie passée aux orties. Si la vraie vie pouvait être aussi facile.

Sinon, la réalisation rappelle un clip de MTV ; le style vestimentaire de Hell (femme fatale) est complètement incompatible avec son caractère de Lolita, comme si le réalisateur ne s’était pas décidé.

Si vous aimez les drames, préférez nettement Change-moi ma vie (2000) réalisé par Liria Begeja avec Fanny Ardant, Roschdy Zem et Sami Bouajila. Celui-là est nettement plus poignant.

Les Faits

Hell de Lolita Pille est un roman paru en mai 2002. L’écrivain a 18 ans lorsque son livre paraît. Le livre et l’auteur deviennent aussi des références générationnelles.

Découverte dans L’esquive, film pour lequel elle a obtenu le césar du meilleur espoir féminin, Sarah Forestier est l’étoile montante du cinéma français.

Fiche Technique

Scénariste : Bruno Chiche et Lolita Pille d’après le roman éponyme de Lolita Pille

Avec Sara Forestier, Nicolas Duvauchelle, Didier Sandre

Durée : 100 minutes

Tourné en Français

Date de sortie : 01 Mars 2006

L'auteur Marielle
Son site :
Sa fiche
L'auteur Cécilia
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2022 : Gagnez 1 ex de Un Noël royal


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr