Onirik
Hunger Games - Avis +
Onirik -> Littérature -> Jeune adulte -> Dernière mise à jour : le mardi 27 octobre 2009.
Editeur : Pocket Jeunesse

roman de Suzanne Collins

Présentation de l’éditeur

Les Hunger Games ont commencé. Le vainqueur deviendra riche et célèbre. Les autres mourront...

Dans un futur sombre, sur les ruines des États-Unis, un jeu télévisé est créé pour contrôler le peuple par la terreur. Douze garçons et douze filles tirés au sort participent à cette sinistre télé-réalité, que tout le monde est forcé de regarder en direct. Une seule règle dans l’arène : survivre, à tout prix.

Quand sa petite sœur est appelée pour participer aux Hunger Games, Katniss n’hésite pas une seconde. Elle prend sa place, consciente du danger. A seize ans, Katniss a déjà été confrontée plusieurs fois à la mort. Chez elle, survivre est comme une seconde nature...

Avis de Francesca

Attention événement, c’est LE buzz de cette rentrée 2009, et certainement un grand succès dans les semaines à venir. Ce roman était sorti en septembre 2008 aux États-Unis et tout de suite bénéficié du coup de pub de Stephenie Meyer, l’auteur de la saga Twilight, qui le recommandait sur son site officiel. On ne sait pas si cela a eu des effets ou pas, mais la conséquence est que le livre s’est classé dans les meilleures ventes américaines et a été acheté par plusieurs pays dont la France, pourtant peu friande des romans pour jeunes adultes. Mais c’est évident que c’est une excellente pioche, le roman étant plein de suspense, d’action et d’émotion avec une jeune héroïne pleine de courage.

Dans un monde d’anticipation où le peuple minier meurt de faim et doit recourir au braconnage et au marché noir alors que les puissants les écrase, un jeu cruel où 24 jeunes entre 12 et 18 ans, un garçon et une fille de chacun des 12 districts, doivent s’entretuer jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’un. Katniss et Peeta sont entrainés dans une machine implacable où seuls les plus forts, les plus intelligents et les plus chanceux peuvent aller jusqu’au bout.

Le premier chapitre est une pure merveille. D’ordinaire, il faut du temps pour mettre l’histoire en route et le récit prend son rythme progressivement et va en s’améliorant. Et bien, dans le cas présent, le début est un vrai feu d’artifice avec la présentation de Katniss, une jeune fille de 16 ans qui, malgré son jeune âge, s’occupe de sa mère et sa petite sœur qu’elle adore en cherchant la nourriture, accompagné de son ami Gale. Katniss est le genre d’héroïne forte et indépendante très en vogue en ce moment, notamment dans la bit-lit. Maligne, courageuse, mûre, et ayant le sens des responsabilités, elle est très forte pour son âge, sait se débrouiller toute seule pour survivre, mais elle est également d’une innocence et d’une vulnérabilité touchantes, surtout lorsqu’elle doit faire face à des sentiments amoureux et personnels. L’émotion est déjà terriblement présente, grâce notamment à la narration à la première personne du point de vue de Katniss, et le premier rebondissement prend le lecteur à la gorge, lui qui est déjà plein de sympathie pour la situation de Katniss.

La suite du roman suit cette tendance avec énormément de retournements de situations et de tours de passe passe que l’auteur place tout le long afin de dérouter Katniss et le lecteur par la même occasion. La dénonciation de la télé-réalité et de la violence sont flagrantes même si dans le feu de l’action, le fait de tuer des adolescents devient presque banal puisque nécessaire à la survie, ce qui est une horreur absolue en prenant du recul. Mais plongé dans le roman, le lecteur ne pense plus qu’à la survie de Katniss et peu importe le prix à payer pour qu’elle survive. Le roman peut légitimement être comparé à Battle Royale, un autre roman terrifiant basé sur le même principe où des lycéens japonais sont largués sur une île et combattent jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’un survivant. Mais malgré certaines scènes pleines d’adrénaline, le degré de violence décrite n’atteint heureusement pas le même niveau, Hunger Games étant d’abord destiné aux jeunes lecteurs.

Dès le début, le lecteur ne peut que tourner les pages de plus en plus vite, s’interroger sur les stratégies, tomber dans les pièges tendus par les autres concurrents et les organisateurs, avoir peur pour Katniss, être en colère contre les trahisons et même pleurer à certains moments. Une multitude de sentiments donc submergent le lecteur de sorte qu’il est impossible de lâcher le roman jusqu’à la fin, ouverte pour une suite qu’on attend déjà avec impatience. Car après ce coup de cœur, que va nous réserver le deuxième tome ?

Catching Fire est sorti aux États-Unis en septembre 2009, mais bonne nouvelle, la version française, Hunger Games II : L’embrasement, sortira dès mai 2010, et le premier chapitre traduit se trouve à la fin du premier tome. Elle n’est pas belle la vie ?

Fiche technique

Format : broché
Pages : 379
Editeur : Pocket Jeunesse
Sortie : 1er octobre 2009
Prix : 17,90€


A lire aussi sur Onirik

C-8 Hunger Games - La Révolte : Partie 1
Ciné+ Premier - Hunger Games : la révolte - 2e partie
Canal+ - Hunger Games : La révolte, partie 1
Hunger Games : La Révolte Partie 1
Hunger Games - La Révolte : Partie 1 - Avis +
Hunger Games - L’embrasement - Avis +
Canal+ Cinéma - Hunger Games
La Prophétie du Gris - Avis +
Hunger Games - Avis +
Hunger Games
Hunger Games, tome 3 : La révolte - Avis +
Hunger Games, tome 2 : L’embrasement - Avis +
Hunger Games, tome 2 : L’embrasement
Hunger Games
Découvrez un autre roman de Suzanne Collins
La mode, aux couleurs d’Hunger Games
Puisse le sort vous être favorable !
L'auteur Francesca
Son site : Le monde de Francesca
Sa fiche
A gagner !

17 mai : Gagnez la nouvelle collection LJ


du 17 au 26 mai 2018


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr