Onirik
Indigènes privé d’Oscar
Onirik -> Cinéma -> Analyses -> Dernière mise à jour : le mardi 27 février 2007.

Indigènes n’a hélas pas reçu l’oscar du meilleur film étranger hier. Revenons sur l’aventure des deux films français présélectionnés pour être le meilleur film étranger au Oscar : Indigènes de Rachid Bouchareb et Fauteuils d’orchestre de Danielle Thomson.

Chaque pays sélectionne un film pour le représenter aux oscars dans la catégorie "meilleur film étranger". Cette année, c’est Fauteuils d’orchestre qui a été sélectionné. Le choix est judicieux, car, même si ce n’est pas le meilleur film français de 2006 (d’ailleurs il n’a reçu qu’un seul César, celui ô combien mérité pour l’interprétation survoltée et cocasse de Valérie Lemercier, donnant à ce film grave une fantaisie bien venue), mais c’est le plus hollywoodien dans sa forme. C’est un film très bien écrit (le scénario compte plus à Hollywood que dans le reste du monde), avec des acteurs confirmés et un caméo de Sydney Pollack [1] La réalisatrice de Fauteuils d’orchestre a même fait le forcing pour que son film soit sélectionné au Oscar. Elle a changé la présentation, l’affiche américaine ne montre que Cécile de France (alors qu’elle n’a que le rôle secondaire de l’observatrice du destin des quatre personnages principaux) et modifié le titre : Avenue Montaigne, du nom de l’avenue prestigieuse connue des américains où se déroule l’action (le théâtre des Champs-Elysées à Paris). Malgré tout ce forcing, le film n’a hélas pas été récompensé.

Pendant ce temps, Rachid Bouchareb, fort de son succès en France et du prix d’interprétation collective à Cannes pour ses cinq acteurs, voulait aussi présenter Indigènes. Hélas, le film est sorti en France trop tard (à la fin de l’été) pour qu’il soit sélectionné (la règle est stricte : le film doit être sorti plusieurs semaines avant sa sélection). Heureusement, Rachid Bouchareb, fort de son origine algérienne et que ce film, très majoritairement français, ait été financé à 10% ou 20% par l’Algérie, a réussi, par un tour de passe-passe, à le faire passer pour algérien. Etant donné qu’il est sorti en Algérie à peu près comme au festival de Cannes (donc plusieurs mois avant la France), et pouvait donc concourir sous le drapeau algérien !

Ce prix du meilleur film étranger a été attribué au film allemand La vie des autres de Florian Henckel Von Donnersmarck, sorti cette semaine en France, et qui a reçu un très bon accueil critique, confirmant le renouveau du jeune cinéma allemand (après Les particules élémentaires et Le parfum l’an dernier).

Je ne peux absolument pas juger du palmarès des César et des Oscar, car je n’ai vu aucun des films sélectionnés (à part Fauteuils d’orchestre, justement). Mais, l’aventure américaine de Fauteuils d’orchestre n’a peut-être pas été vaine. Le forcing de Danielle Thomson incitera peut-être les distributeurs américains de tenter une sortie du film aux USA (cela devrait leur plaire) ou, comme le plus souvent là-bas, réaliser un remake sous la supervision de la réalisatrice elle-même (on peut rêver).

[1] cet immense cinéaste américain à qui on doit des chef-d’oeuvres comme On achève bien les chevaux, Les trois jours du condor, Jeremiah Johnson et est même parfois acteur pour faire plaisir à ses amis comme Woddy Allen dans Maris et femmes

L'auteur Luc
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2022 : Gagnez 1 ex de Un Noël royal


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr