Onirik
Inoubliable Francesca - Avis +
Onirik -> Littérature -> Romance -> Dernière mise à jour : le mardi 5 mars 2013.
Editeur : J’ai Lu

roman de Mary Balogh

Présentation de l’éditeur

« Madame, votre guimbarde n’ira pas plus loin. Il vous faut monter dans mon coupé.
- Jamais de la vie ! »

Entre Francesca et l’arrogant dandy, les hostilités sont tout de suite déclarées. La jeune femme est furieuse. C’est à cause de ce mufle qu’elle a eu un accident ! Mais comment refuser son aide ? La route est bloquée par la neige et sa voiture coincée dans une congère ! Ayant trouvé refuge dans une auberge déserte, le gentleman et la jeune soprano se disputent de plus belle…jusqu’au moment où la passion jaillit.

A l’issu de cet interlude romantique, Francesca est déjà tombée amoureuse du vicomte Sinclair. Pourtant, elle sait que ses erreurs passées lui interdisent de l’aimer. La mort dans l’âme, elle se résigne à le laisser partir…sans savoir que le destin facétieux ne les sépare que pour mieux les réunir.

Avis de Stéphanie

Mary Balogh est certainement une des plus grandes spécialistes de la romance Régence. Avec les Demoiselles de Bath, elle nous offre une saga riche, pleine de passion dont Inoubliable Francesca est le premier tome.

Cette série met en scène des jeunes femmes intelligentes, indépendantes, enseignant dans une institution pour éduquer les jeunes filles de la haute société mais également des pupilles défavorisées. Chacune de ces femmes de caractère et au passé trouble aura sa propre histoire et c’est Francesca, professeur de musique, qui ouvre le bal.

Ce premier opus est une réussite, tant par la jolie histoire des deux héros que part le style impeccable de l’auteur. Particulièrement exigeante sur les détails historiques (point d’anachronismes chez Mary Balogh), son héroïne n’en reste pas moins une femme forte mais dont les faiblesses affleurent sans honte et la rendent particulièrement émouvante.

Le vicomte Sinclaire, quant à lui, est l’archétype même du dandy aristocratique jusqu’au bout des ongles. Autoritaire et plein de préjugés, nous le voyons peu à peu changer sous l’influence des sentiments qu’il éprouve pour cette enseignante qui est loin de ressembler aux femmes qui se jettent habituellement sur son éminente personne. Ce n’est donc pas sans mal qu’il revoit quelque peu ses ambitions et qu’il remet en cause la haute opinion qu’il a de lui-même.

Une jolie entrée en matière pour cette série qui va monter en puissance au fil des tomes, devenant même incontournable pour les amoureux du genre.

Avis de Domino

Ce roman pourrait porter en sous-titre La comédie des adieux ou Dix façons de se dire adieu ! En effet de la querelle la plus violente aux sanglots les plus retenus, Mary Balogh semble s’amuser à décliner une sorte de gamme chromatique dans l’expression de la séparation !

Le roman démarre sur les chapeaux de roues avec une rencontre aussi explosive qu’improbable. A la faveur d’une tempête de neige, deux inconnus que tout sépare doivent cohabiter pendant quelques jours dans une auberge désertée. Les intempéries disparues, chacun doit reprendre sa route et le cours de sa vie… malgré la passion qui a flambé entre eux. Avec la fonte de la neige, la raison a repris ses droits et fort logiquement, Francesca a retrouvé tous ses esprits… à défaut de son cœur. Mais ce qui n’aurait dû être qu’une parenthèse enchantée dans les vies de Francesca et de Lucius refuse de disparaître comme la neige au soleil. Tous deux ont été irrémédiablement marqués et ne peuvent oublier. Leur seconde rencontre toute fortuite qu’elle soit marquera le début de retrouvailles et d’adieux, traînant leur cortège de rancœur, de tristesse, de regrets et d’incompréhensions.

Les deux héros, Lucius et Francesca sont tout deux particulièrement attachants. Lucius le charmant vaurien après avoir bien profité de sa vie insouciante de dandy a décidé de « faire son devoir » en se mariant pour assurer sa succession. Il sait même qui sera son épouse…jusqu’à ce que le destin lui fasse croiser la route de Francesca. Francesca, la première qui lui dit non, qui refuse la vie aisée qu’il lui propose pour se contenter de sa vie de professeur. Francesca qui a ses secrets qui expliquent pourquoi elle aspire tant à sa vie étriquée alors que la gloire lui tend les bras. Francesca qui le révèlera à lui-même tout comme il lui ouvrira les yeux sur elle-même.

Autour des deux héros gravitent des personnages dont on aimerait bien connaître le destin à venir, en particulier les collègues de Francesca dans le pensionnat. Trop de pistes sont ébauchées pour les voir rester inexplorées ! Mary Balogh décrit avec une plume alerte la haute société avec ses travers, ses mesquineries, ses guerres qui se gagnent à coups de rumeurs mais aussi de répliques assassines, du fiel enrobé de miel ! En quelques scènes, elle dresse un tableau particulièrement vivant de ce monde qui ne vit que d’apparence, que de ce qui « se fait » et « ne se fait pas ». A cet égard, le portrait que fait Mary Balogh de Portia, la fiancée supposée de Lucius est un modèle du genre.

Inoubliable Francesca est un charmant roman qui explore les méandres du cœur et de la raison comme sait si bien le faire Mary Balogh. Même si on est assez loin de ses meilleurs romans, hélas non traduits, cet ouvrage donne une idée de son talent. Elle alterne les moments comiques et les instants les plus poignants, glissant de l’un à l’autre au détour d’une phrase ou d’un mot et faisant de la lecture un très agréable moment.

Ce délicieux roman de Mary Balogh, auteur trop peu (et peut-être fort mal) traduit est une excellente introduction à son univers... en VO !

Fiche Technique

Format : poche
Editeur : J’ai Lu
Collection : Aventures et passion
Sortie : 28 février 2008
Prix : 6,90 €

L'auteur Domino
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2019 : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr