Onirik
Juste quelqu’un de bien - Avis +
Onirik -> Littérature -> Romance -> Dernière mise à jour : le dimanche 1er octobre 2017.

LE roman feel good de cet automne ! Une petite pépite aussi acidulée que douce, aussi sexy que tendre.



Editeur : Harlequin

roman d’Angéla Morelli

Présentation de l’éditeur

À trente-quatre ans, Bérénice n’a plus aucune certitude. Tout ce qu’elle croyait savoir sur la vie a pris l’eau, elle multiplie les amants, mais ne tombe jamais amoureuse et, cerise sur le gâteau, voilà qu’elle n’arrive plus à écrire une ligne, alors que l’écriture est sa raison d’être. Heureusement, elle peut compter sur les trois femmes de sa vie : sa mère et sa grand-mère, avec qui elle partage une jolie maison cachée au cœur de Paris, et Juliette, son amie d’enfance.

Mais ça ne suffit plus. Bérénice n’a donc plus le choix. Elle doit enfin affronter les questions qu’elle a toujours refusé de se poser et accepter de faire une place… aux hommes de sa vie. En commençant par son père, dont elle ne sait rien, et par Aurélien, un homme surgi du passé, qu’elle vient de croiser et qui ne l’a pas reconnue.

Dans ce roman lumineux et réjouissant traversé par une galerie de personnages attachants, Angéla Morelli brosse le portrait tendre d’une femme de son temps, qui, en cherchant à comprendre ce qui l’unit vraiment à ceux qu’elle aime, parviendra peut-être à devenir juste quelqu’un de bien.

Avis de Claire

Un nouveau roman d’Angéla Morelli, c’est comme des retrouvailles avec une bonne copine. Un peu comme si l’on reprenait une conversation là où on l’avait laissée, on se replonge avec délice dans son univers dès les premières lignes. Fidèle à ce qui fait sa marque de fabrique, comme l’importance de la famille et de l’amitié, l’utilité d’un verre au bon (ou au mauvais) moment, et l’indispensable présence d’un beau gosse, Angéla Morelli ne manque pourtant jamais de se réinviter.

Bérénice aime Aurélien. Mais ils sont jeunes, délurés, et n’ont pas les mêmes attentes... Un baiser, même caliente échangé dans l’intimité d’une salle de bain ne fait pas une histoire d’amour, pas plus qu’un autre contact charnel dans un lieu encore plus exigu, ni même qu’une rencontre inopinée dans un magasin. Bérénice craque pour ce beau brun aux bleus, mais celui-ci ne la reconnait jamais au fil de leurs rencontres. La jeune femme garde cet idéal masculin dans son coeur, et multiplie les petits copains sans jamais trouver l’amour. Jusqu’au jour où...

Si le titre du roman nous rappelle une chanson, si l’incipit nous fait penser à un chef d’oeuvre de la littérature française, c’est en fait à une nouvelle célèbre de Stefan Zweig que la romancière a emprunté son intrigue. Elle confie avoir trouvé son inspiration dans Lettre d’une inconnue, où l’héroïne est amoureuse toute sa vie d’un homme qui ne se souvient jamais d’elle. Rassurez-vous, même si les héros d’Angéla Morelli, Aurélien et Bérénice, traversent des hauts et des bas, l’humour et la tendresse sont omniprésents.

Comme à l’accoutumée, on succombe au charme fou de l’écriture d’Angéla Morelli, avec ce roman feel good par excellence, idéal pour chasser la morosité de la rentrée ! La romancière soigne autant la forme (une écriture qui allie à merveille humour et émotion) que le fond (des personnages principaux et secondaires très travaillés). N’hésitez pas à parcourir sa page Facebook, elle adore échanger avec ses lecteurs !

Fiche Technique

Format : broché
Pages : 342
Editeur : Harlequin
Collection : &H
Sortie : 4 octobre 2017
Prix : 14,90 €


A lire aussi sur Onirik

Les Opposés s’attirent - Avis +
La rencontre idéale (ou presque) - Avis +
Ça a commencé comme ça - Avis +
L’homme idéal (en mieux) - Avis +
L’amour est dans le foin - Avis +
Mêlée à deux - Avis +
L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

2 décembre : Gagnez 5 Catsass le chat


les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr