Onirik
L’Affaire Léon Sadorski - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le vendredi 11 août 2017.

L’Affaire Léon Sadorski est à la fois un bon polar et un excellent roman historique. Si vous aimez Paris et la Seconde Guerre mondiale, c’est un livre à ne manquer sous aucun prétexte !



Editeur : Robert Laffont

roman de Romain Slocombe

Présentation de l’éditeur

Avril 1942. Au sortir d’un hiver rigoureux, Paris prend des airs de fête malgré les tracas de l’Occupation. Pétainiste et antisémite, l’inspecteur Léon Sadorski est un flic modèle doublé d’un mari attentionné. Il fait très correctement son travail à la 3e section des Renseignements généraux, contrôle et arrête les Juifs pour les expédier à Drancy.

De temps en temps, il lui arrive de donner un coup de main aux Brigades spéciales, d’intervenir contre les " terroristes ".

Mais Sadorski est brusquement arrêté par la Gestapo et transféré à Berlin, où on le jette en prison. Le but des Allemands est d’en faire leur informateur au sein de la préfecture de police... De retour à Paris, il reçoit l’ordre de retrouver son ancienne maîtresse, Thérèse Gerst, mystérieuse agent double que la Gestapo soupçonne d’appartenir à un réseau antinazi.

Avis de Olivier

« Le ventre est encore fécond, d’où a surgi la bête immonde ». Cette citation placée en introduction donne le ton : on va plonger dans la réalité sombre de la police française sous l’Occupation.

Après Monsieur le Commandant, on retrouve avec bonheur l’inspecteur Sadorski, policier expérimenté, soucieux du travail bien fait. Il enquête sur des affaires « juives », en naviguant avec précaution entre les différents services concurrents.

Dans un Paris occupé, soumis aux restrictions de tout genre, il trouve toujours une petite combine pour se tirer d’affaire. Ses traumatismes du passé perturbent souvent la justesse de ses décisions et son cynisme lui permet de survoler bien des principes.

On admire son habileté dans les interrogatoires, sa capacité à négocier avec les gros bonnets de tout poil et on s’interroge toujours sur ses motivations profondes. C’est un personnage attachant finalement, presque trop, on finirait presque par oublier que c’est surtout un beau salaud.

L’Affaire Léon Sadorski est à la fois un bon polar et un excellent roman historique. Romain Slocombe l’avait confirmé à plusieurs reprises, notamment lors de la rencontre organisée lors du Salon du livre du mémorial de la Shoah, il se sert d’une documentation imposante. Il peut sourcer toutes ses références, jusqu’à la météo qu’il faisait à l’époque. Et pourtant, cet amas de faits vérifiables sait se montrer discret pour ne pas ralentir les intrigues entrecroisées. C’est brillant.

Si vous aimez Paris et la Seconde Guerre mondiale, c’est un livre à ne manquer sous aucun prétexte. A noter, la suite paraîtra le 24 août 2017 sous le titre L’Étoile jaune de l’inspecteur Sadorski !

Fiche Technique

Format : broché
Pages : 512
Editeur : Robert Laffont
Collection : La Bête Noire
Sortie : 25 août 2016
Prix : 21 €


A lire aussi sur Onirik

Rentrée littéraire chez Robert Laffont et Julliard
Paris jour, douze nouvelles inédites - Avis +/-
Rencontre du roman policier sous le nazisme au polar contemporain
Venue de Harald Gilbers en France
Parigramme... noir !
L'auteur Valérie & Olivier
Son site :
Sa fiche
A gagner !

25 août : Gagnez 5x1 places pour Wind River


les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr