Onirik
L’Age d’or de la peinture anglaise - Avis +
Onirik -> Culture -> Exposition, musée, Salon -> Dernière mise à jour : le jeudi 12 septembre 2019.

Le Musée du Luxembourg sert d’écrin à cette courte mais très belle rétrospective qui met en valeur la peinture anglaise au temps du roi George III



Lieu : Paris

De Reynolds à Turner

du 11 septembre 2019 au 16 février 2020

Présentation officielle

Cette exposition, construite à partir des chefs-d’oeuvre de la Tate Britain, met à l’honneur une période phare dans l’histoire de la peinture en Angleterre, allant des années 1760 jusqu’à 1820 environ. Elle entend dresser un panorama qui permette d’en saisir toute l’originalité et la diversité.

Elle mène le visiteur de la fondation de la Royal Academy, avec des artistes comme Reynolds et Gainsborough, jusqu’au nouveau tournant qui s’amorce au début du XIXe siècle, notamment avec Turner.

Le public y redécouvrira les grands classiques de l’art britannique, trop rarement présentés en France.

Avis de Claire

Le long règne du roi George III (1760-1820) a vu la Grande-Bretagne rayonner comme jamais. Le pays s’affirme sur la scène internationale, la société se transforme, et la culture connait un essor important. Les artistes, en particulier les peintres, sont à la recherche d’une identité purement britannique. En 1754, la Royal Society of Arts offre pour la première fois un cadre institutionnel aux artistes.

Cette exposition rend compte de cette transition, de cette époque-phare de la peinture au Royaume-Uni, véritable âge d’or où s’affrontent notamment deux grands noms, deux styles complètement différents, Joshua Reynolds et Thomas Gainsborough. Ils ouvrent la visite avec deux portraits qui dialoguent et s’opposent. Les deux participent à la fondation de la Royal Academy, mais leur conception et leur parcours les séparent.

D’autres noms jalonnent ce voyage en terre britannique, comme Francis Cotes, Johan Zoffany, George Romney, Thomas Lawrence... La scénographie évoque une balade dans une demeure anglaise, aux couleurs vives et lumineuses, qui offrent un contraste aux toiles, tout en captant la lumière. Soixante-huit oeuvres (huiles, dessins et aquarelles) sont ainsi présentées au public, directement puisées dans les collections de la prestigieuse Tate Britain de Londres.

Pour les peintres de cette époque, qui correspond également (pour les amateurs) à l’époque austenienne, tout l’enjeu était d’élever l’art de leur pays à la hauteur des grandes écoles artistiques des autres capitales européennes. En parcourant cette exposition, le visiteur redécouvre avec bonheur la quintessence de la culture d’Outre-Manche.

So British, so good !

Fiche technique

Adresse : Musée du Luxembourg 19 rue de Vaugirard 75006 Paris

Horaires : de 10H à 19H30 sauf lundi 22H

Tarifs : de 7,50 à 12 euros

L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

28 avril : Gagnez le tome 1 de Incarnatis


La gagnante est prévenue !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr