Onirik
L’Epopée du Canal de Suez, des pharaons au XXIe siècle - Avis +
Onirik -> Culture -> Exposition, musée, Salon -> Dernière mise à jour : le mardi 27 mars 2018.

Ouverture demain d’une exposition-événement sur le Canal de Suez



Lieu : Paris

du 28 mars au 5 août 2018

Présentation officielle

Venez vivre L’épopée du canal de Suez, la nouvelle exposition-événement de l’Institut du monde arabe. En images, en textes, en vidéos et même en fiction, embarquement immédiat sur la voie d’eau artificielle la plus célèbre au monde, creusée de main d’homme depuis… quatre mille ans.

Avis de Claire

Une date, essentielle, celle du 17 novembre 1869. Il s’agit de la date d’inauguration de cet incroyable réalisation qu’est le canal de Suez. C’est le thème de la toute première salle qui ouvre cette excellente exposition, et rend hommage à ce symbole de l’entrée de l’Egypte dans la modernité.

Le jour de l’inauguration, trois pavillons sont dressés à Port Saïd. Un pour les hauts dignitaires, dont l’impératrice Eugénie qui représente Napoléon III, souffrant ; un second pour les personnalités musulmanes et un dernier pour les Chrétiens. Séparés, mais ensemble pour inaugurer cette fabuleuse révolution technologique.

L’exposition continue en remontant le temps. Nous sommes à présent 4000 ans avant J.C., où apparaissent les premières traces d’un tel projet. Mais nous faisons rapidement un grand bond en avant, car le nom qui domine est bien évidemment celui de Ferdinand de Lesseps, le promoteur, resté célèbre pour Suez et Panama.

Au coeur de l’exposition, une petite curiosité. Des statuettes de paysannes égyptiennes, bras levé, qui n’ont pas séduit à l’époque. Leur créateur, l’alsacien Auguste Bartholdi, en conservera les esquisses et les travaux préparatoires pour un autre grand projet. Ce dernier deviendra la statue la plus célèbre au monde, La Liberté éclairant le monde (1886), qui s’inspire donc d’une petite paysanne égyptienne.

La scénographie est volontairement cinématographique, jalonnée d’extraits de films tels que Lawrence d’Arabie (1962) de David Lean, La Balle dans la poche (1974) de Hussan Eddine Mustapha, Petits rêves (1993) de Khaled el Hagar et OSS 117 Le Caire nid d’espions (2008) de Michel Hazanavicius.

Aujourd’hui, le canal est doublé, depuis 2015. Le pays, malgré les soubresauts politiques, se modernise toujours et avance. En 2019, une nouvelle capitale administrative devrait voir le jour, à 45 kilomètres du Caire. On ne connait pas encore son nom. Affaire à suivre.

Fiche technique

Adresse : Institut du Monde Arabe 1, rue des Fossés Saint-Bernard, Place Mohammed V 75005 Paris

Téléphone : 01 40 51 38 38

Horaires : mardi, mercredi, jeudi de 10H à 18H, nocturne le vendredi de 10H à 21H30, samedi, dimanche et jours fériés de 10H à 19H, fermé au public le 1er mai. IMA ouvert au public le 14 juillet

Tarifs : de 6 à 12 euros

L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

9 octobre : Gagnez 2X2 Casse-Noisette sur glace


Jeu et événement annulé !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr