Onirik
L’abolition - Avis +
Onirik -> Télévision -> Dernière mise à jour : le samedi 31 janvier 2009.
téléfilm de Jean-Daniel Verhargue (2009)

L’abolition (diffusé mardi sur France 2) n’est pas un banal téléfilm. En deux parties, il est réalisé par Jean-Daniel Verhaeghe [1] avec des comédiens exceptionnels (Charles Berling et Gérard Depardieu en tête) qui montre le combat acharné de Robert Badinter contre la peine de mort. Remarquable ! C’est ce que la télévision fait de mieux.

Charles Berling est le comédien le plus fou de sa génération [2]). Les autres comédiens sont à l’unisson : Gérard Depardieu, en maître absolu du jeune Badinter qui lui enseigne le métier d’avocat ("Un avocat ne défend pas un assassin ou un voleur, il défend l’homme" : il lui montre le côté humaniste de son métier), Monique Chaumette (la femme du regretté Philippe Noiret) qui incarne la mère du jeune Badinter (on aime son jeu "à l’ancienne"), Didier Bezace en procureur, le tout baigné d’une atmosphère grise et sombre et d’un climat haineux vis-à-vis du duo Buffet/Bontens que la vindicte populaire poussât à l’échafaud. Le film montre le combat d’un homme jeune et passionné qui allait à l’encontre de l’opinion publique de l’époque et il s’en dégage une grande émotion.

La suite de L’abolition, c’est mardi prochain sur France 2. A ne pas rater !

[1] réalisateur de deux autres téléfilms remarquables : Bouvard et Pécuchet et La controverse de Valaloïd

[2] Il est scandaleux qu’il n’ait pas été nommés aux César pour sa prestation bouleversante dans L’heure d’été d’Olivier Assayas

L'auteur Luc
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2019 : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr