Onirik
L’école de ma vie - Avis +/-
Onirik -> Littérature -> Jeunesse -> Dernière mise à jour : le mercredi 13 septembre 2017.

Quelques reproches à adresser à un roman sommes toutes réussi



Editeur : L’école des Loisirs

roman de Marie Desplechin

Présentation de l’éditeur

Ca y est, c’est les vacances. Fanta en a fini avec le CP, et Sylvie, une amie de sa maman, l’invite à la campagne. A elle les grandes découvertes ! Pour la première fois de sa vie, Fanta va monter dans un train, observer la nature et les animaux. Elle a bien l’intention de prendre du bon temps.

Mais Sylvie veut aussi que Fanta lise tous les jours, et ça, c’est beaucoup moins drôle. Fanta fait tout pour esquiver l’épreuve quotidienne. Jusqu’au jour où elle va à la piscine. Et où l’on s’aperçoit qu’elle ne sait pas nager. Là, maintenant, elle est bien obligée d’apprendre. A partir de 7 ans.

Avis d’Emilie

Fanta va passer quelques jours à la campagne chez son amie. Dès le début du texte, on apprend que Fanta est noire et que ce sont des blancs qui l’héberge. Aucun souci à ce moment là

Le texte est très joli. Fanta est dyslexique mais parvient très bien à faire semblant. De prime abord, on ne se rend pas compte qu’elle ne sait pas vraiment lire. Et puis les vacances zut, c’est fait pour se reposer, s’il y a du travail, c’en est plus. Mais voilà qu’un jour, à la piscine, on se rend compte que Fanta ne sait pas nager. Fanta est fatiguée de toujours devoir apprendre de nouvelles choses.

Comme d’habitude avec Marie Desplechin, on a un texte très simple, plein de pudeur et poétique. C’est une bien jolie histoire qui nous est racontée là.

Sauf que.. Impossible de ne pas remarquer le racisme condescendant qui émane du texte. La petite fille noire dont les parents n"ont pas de moyens est emmenée en vacances par des blancs. Les aînés ne sont jamais partis en vacances. Elle reçoit un livre en cadeau et on lui demande plusieurs fois de dire merci. La maman de Fanta est illettrée. Ça fait beaucoup de poncifs éculés et clichés.

On connait l’autrice, on sait que ce n’est pas fait exprès, et ce n’est pas un procès d’intentions. Mais il faut absolument faire attention à cesser de représenter les porteurs de différences en situation de faiblesse, surtout en littérature jeunesse. C’est vraiment dommage, car présenter une héroïne noire qui ne soit pas une petite africaine pieds nus était vraiment une bonne idée.

Fiche Technique

Format : broché
Pages : 76
Éditeur : L’école des Loisirs
Collection : Mouche
Sortie : 23 août 2017
Prix : 8 €


A lire aussi sur Onirik

Le Buveur d’encre - Avis +
Mon cahier d’exercices pour mieux lire et écrire - Avis +
Terra 4 - Avis +
Un serpent qui veut faire du vélo ! - Avis +
Surprises en cuisine - Avis +
La Console ensorcelée - Avis +
Drôles de voisins - Avis +
"Nos étoiles contraires" en version DYS
Une nouvelle collection Dys chez Nathan
Salon des auteurs du Xe arrondissement
Salon du livre "Ecoute, on lit"
Prix littéraires : le Femina à Régis Jauffret, le Médicis à JP Toussaint
A gagner !

25 août : Gagnez 5x1 places pour Wind River


les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr