Onirik
L’été où je t’ai retrouvé - Avis +
Onirik -> Littérature -> Jeune adulte -> Dernière mise à jour : le lundi 23 mai 2011.
Editeur : Albin Michel

roman de Jenny Han

Présentation de l’éditeur

Belly avait l’habitude de compter fébrilement les jours avant ses retrouvailles avec Conrad et Jeremiah, dans la maison de la plage. Mais depuis que Susannah, la mère des garçons, est morte, rien n’est plus comme avant. Conrad s’est renfermé sur lui-même et il ignore Belly qu’il a pourtant aimée l’été passé. Quand Jeremiah appelle la jeune fille à l’aide car Conrad a disparu, la jeune fille décide de tout faire pour retrouver celui qui fut son premier amour… Belly et Jeremiah prennent la route vers le seul endroit où Conrad a pu se réfugier : la maison de la plage…

Avis de Francesca

Suite directe de L’été où je suis devenue jolie, ce deuxième tome de la trilogie de Jenny Han débute l’été d’après et laisse donc un vide béant sur ce qui a pu se passer durant l’année écoulée, ce qui est d’autant plus frustrant que le premier tome se finissait par une note d’attente. Mais grâce aux flashbacks de Belly, on revient sur ce qui s’est passé et les drames qui jalonnent cette année.

Ce deuxième volet baigne dans une ambiance plus douce-amère, comme si l’auteur, les personnages et le lecteur avaient bien compris que les étés insouciants et innocents de notre enfance sont déjà derrière nous et qu’il est temps de grandir et de devenir responsables. Heureusement, on garde tous une petite part de malice qui permet de retrouver et partager des moments agréables qui remontent le moral.

Pauvre Belly, elle en bave tout le long. Alors que dans le premier tome, elle semblait immature et capricieuse, on ressent davantage de sympathie pour elle dans cet ouvrage car elle subit tout ce qu’une fille ne devrait pas avoir à subir en matière de déceptions, de peines de cœur et de disputes avec sa meilleure amie. Et alors que le côté ténébreux de Conrad était attirant, il devient de plus en plus insupportable.

Oui il a de bonnes raisons d’être en colère contre le monde entier et d’aimer la solitude, mais il y a des limites à la façon dont on traite les autres. Belly est encore aveuglée par tout ce qu’elle éprouve depuis toute petite, mais elle se réveillera un jour et pensera à elle, elle a déjà commencé à perdre ses illusions, tant mieux.

Et voilà que tout naturellement, un nouveau chevalier servant débarque ! Jeremiah est le petit frère de Conrad, l’éternel second derrière le parfait Conrad, que ce soit du point de vue de ses parents que des filles. Grâce à (ou à cause de) l’introduction par Jenny Han de chapitres entiers narrés par lui, on découvre une facette de lui qui avait été juste effleurée dans le premier livre, et qui se révèle ici. L’intention de l’auteur était-elle si évidente ? En tout cas, on en apprend plus sur Jeremiah et on peut tout simplement constater que c’est quelqu’un de bien et qu’il serait parfait pour Belly tant ils se complètent.

Espérons que Jenny Han ajoutera le point de vue de Conrad dans le dernier volume de la trilogie, déjà sorti en anglais, et qui clôturera cette trilogie sublime qui fera date dans l’histoire de la littérature jeunesse.

Fiche technique

Format : broché
Pages : 320
Editeur : Albin Michel
Collection : Wiz
Sortie : 1er juin 2011
Prix : 13 €


A lire aussi sur Onirik

VOD : À tous les garçons - Pour toujours et à jamais
P.S. Je t’aime toujours - Avis +/-
A tous les garçons que j’ai aimés - Avis +/-
Rencontre avec Jenny Han et Siobhan Vivian
L’été devant nous - Avis +
L’été devant nous
L’été où je t’ai retrouvé
L’été où je suis devenue jolie - Avis +
L'auteur Francesca
Son site : Le monde de Francesca
Sa fiche
A gagner !

10 avril : Gagnez le tome 1 de Lady Sherlock



Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr