Onirik
L’exégèse de Philip K. Dick - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mardi 22 novembre 2016.

Enfin une traduction française de cet ouvrage tant attendu !



Editeur : J’ai lu

essai de Pamela Jackson et Jonathan Lethem

Présentation de l’éditeur

Composée de milliers de pages de notes manuscrites, d’entrées de journal, de lettres et de travaux préparatoires, l’Exégèse constitue une part essentielle de l’oeuvre de Philip K. Dick qui, durant les huit dernières années de son existence, a cherché à donner du sens ses expériences visionnaires de mars-avril 1974.

D’une voix totalement libérée, qui va de la confession personnelle à l’érudition philosophique en passant par les récits de rêves, il y questionne, comme dans sa fiction, la nature de la réalité, la versatilité de l’espace et du temps et le rapport de l’humain au divin.

Présentée par Pamela Jackson et Jonathan Lethem au terme de plusieurs années d’étude et de transcription, annotée par de nombreux chercheurs, L’Exégèse de Philip K. Dick, qui comptera deux volumes en tout, est l’édition la plus aboutie du testament littéraire et intellectuel d’un écrivain reconnu aujourd’hui comme l’un des plus importants du XXe siècle.

Avis d’Emilie

Disponible depuis de nombreuses années pour les anglophones, cet ouvrage se faisait attendre en français. De nombreux passages ont été exploités dans d’autres biographies de K. Dick et nous mettaient l’eau à la bouche, tout en nous faisant bouillir de frustration de n’avoir pas l’ouvrage entier entre les mains. Grace au phénoménal travail de Hélène Collon, la traductrice, nous pouvons enfin nous plonger dans ce curieux ouvrage.

En effet, son titre nous induit un peu en erreur. Par exégèse, on s’attend à lire une sorte de biographie critique et commentée. Or, ce n’est pas du tout ça. A un moment de sa vie, K. Dick - assez instable psychologiquement, puisqu’on le pense paranoïaque et schizophrène - a été pris d’une fièvre mystique et s’est mis à chercher le sens caché de ses propres romans. Mais oui ! L’auteur a disséqué ses romans, après les avoir écrit, pour en découvrir les sous-textes.

Curieux non ?

Et c’est tout ce travail qui nous est donné à lire ici. Notes personnelles, reproductions de graphiques ou dessins, le tout agrémenté des explications de deux essayistes spécialistes de K. Dick, tout est retranscrit ici.

Ce livre devient donc un incontournable à posséder, à dévorer même, quand on aime l’auteur. Son travail et sa façon de penser prennent ici une tout autre dimension. Le livre nous apporte un nouveau point de vue sur de nombreuses œuvres.

Bien sûr, pareil ouvrage ne peut être que rébarbatif à certains moments, surtout quand les errances de l’auteur s’étendent sur un roman qu’on n’aurait pas lu. Mais rien n’empêche de sauter quelques pages...

Voilà une lecture dont on sort grandi et bouleversé !

Fiche technique

Format : broché
Pages : 764
Editeur : J’ai lu
Collection : Nouveaux millénaires
Sortie : 5 octobre 2016
Prix : 40 €


A lire aussi sur Onirik

L’exégèse de Philip. K. Dick : partie 2 - Avis +
Blade Runner - Avis +
Glissement de temps sur mars - Avis +
Confessions d’un barjo - Avis +
Blade runner - Avis +
Docteur futur - Avis +
Le temps désarticulé - Avis +
Le profanateur - Avis +
Ô nation sans pudeur - Avis +/-
Le maître du Haut Château - Avis +
Syfy Universal - Planète hurlante
TF1 - Minority report
Blade Runner sur le point d’être cloné
Gondry adapte Phillip K. Dick
Sortie de A Scanner Darkly
Giamatti lorgne sur P.K. Dick
Next
Réalisateur arrêté
Philip K. Dick
A gagner !

6 juillet : Gagnez 5 x Un regard de braise avec J’ai Lu pour Elle


les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr