Onirik
La Belle et la Bête : les coulisses du tournage
Onirik -> Littérature -> Sorties -> Dernière mise à jour : le samedi 9 novembre 2013.

A l’occasion de la commémoration du cinquantenaire de la mort de Jean Cocteau, les éditions Hors Collection publient la nouvelle édition d’un beau livre hommage à l’un des monuments du cinéma français qui vous dévoile les secrets du film culte de Jean Cocteau.



Editeur : Hors Collection

de Dominique Marny

Présentation de l’éditeur

Conte intemporel, hymne à la beauté de l’âme, La Belle et la Bête est une merveilleuse leçon de cinéma.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Jean Cocteau relit le conte de Mme Leprince de Beaumont La Belle et la Bête. L’occupation allemande, les rafles, les persécutions, les délations, les privations ne sont certainement pas étrangères à son désir de féerie : “ Si je ne m’abuse, des vignettes décoraient le conte dont je vous parle et qui ressemblait fort peu au monde où nous sommes, à ses foudres, à ses horreurs. Mais peut-être y a-t-il une chance d’en sortir par la porte interdite, la porte secrète qui ouvre sur nous-mêmes, en nous-mêmes, un nous-mêmes qui ne se révolte plus contre son enfance et découvre que les événements qui firent de nous des grandes personnes relèvent encore de cette mauvaise habitude qu’a l’enfance de casser tout.

Pour son film, le poète envisage de mêler les univers de Vermeer et Gustave Doré afin de créer un conte de fées où les fées n’apparaissent pas.

Depuis 1937, Jean Marais est entré dans la vie de Jean Cocteau. Son succès dans L’Éternel Retour en a fait un jeune premier qui fascine toute une génération. En mars 1944, Cocteau achève une première version et organise une lecture pour le directeur de production de Gaumont, Jean Marais, Georges Auric, Marcel Pagnol et sa maîtresse, une certaine Josette Day…

Le débarquement, la libération de Paris, l’épuration ne le détournent pas de son projet. Prisonnier des Allemands, Henri Alekan est parvenu à s’évader. Cocteau pressent que ce jeune chef opérateur donnera à ses images la somptuosité qu’il recherche. René Clément, qui tourne La Bataille du rail, lui apportera l’aide technique et Christian Bérard, le complice de toujours, se chargera des décors et des costumes.

Le 26 août 1945, Cocteau et son équipe s’installent à Rochecorbon : le tournage commence…

Grâce aux somptueuses photos de tournage de Corbeau, aux archives personnelles de Jean Cocteau, et au talent de conteuse de Dominique Marny, la petite-nièce du poète, ce livre témoigne de toute la magie d’un des plus grands films mythiques et oniriques du cinéma français.

L’ouvrage est préfacé par Pierre Bergé, président du comité Jean Cocteau et légataire du droit moral.

Romancière à succès, auteur de Du côté de Pondichéry, Dominique Marny est également la petite-nièce de Jean Cocteau.

Fiche technique

Format : Album
Pages : 112
Editeur : Hors Collection
Sortie : 7 novembre 2013
Prix : 29 €


A lire aussi sur Onirik

Les Pêcheurs de lune - Avis +
La Belle et la Bête : les coulisses du tournage - Avis +
Crystal Palace - Avis +/-
J’ai cherché celui que mon coeur aime - Avis +/-
J’ai cherché celui que mon coeur aime
La conquérante - Avis +
Il nous reste si peu de temps - Avis +
Gulli - La Belle et la Bête
La Belle et la bête font peau neuve
L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

19 octobre : Gagnez 2 DVD et 1 roman Poldark


du 19 au 29 octobre 2017


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr