Onirik
La Dernière nuit du Raïs
Onirik -> Littérature -> Sorties -> Dernière mise à jour : le samedi 23 mai 2015.
Editeur : Julliard

roman de Yasmina Khadra

Présentation de l’éditeur

Abandonné de tous, assailli par le doute et découvrant trop tard l’état de dévastation de son pays, le colonel Kadhafi vit ses dernières heures sans parvenir à se sentir coupable... Avec cette plongée vertigineuse dans la tête d’un tyran sanguinaire et mégalomane, Yasmina Khadra dresse le portrait universel de tout dictateur déchu.

Il a poussé la mégalomanie jusqu’à chercher à incarner toute une nation, persuadé que, par son statut de souverain absolu, il régnait sans partage sur les êtres et les choses. Le monde entier connaît ses méfaits, mais que sait-on vraiment de sa personne ? La Dernière Nuit du Raïs nous éclaire sur la face cachée d’un homme né sous le signe d’une injustice, qui voulut sauver son peuple, mais ne fit que se substituer à lui. Sans projet de société probant, le tyran privilégia la répression la plus brutale, conjuguant purges sanglantes et démagogie claironnante.

En racontant les errements d’un dictateur à la première personne du singulier, La Dernière Nuit du Raïs façonne un personnage complexe dont la cruauté n’a d’égale que son extrême fragilité. Tandis qu’il est en train de vivre les dernières heures de sa vie, le Raïs se souvient de l’enfant instable qu’il fut, de ses premiers amours, de ses colères de trublion et de ses frasques inassouvies.

Narcissique, exubérant, convaincu de mener une lutte messianique, « le plus humble des seigneurs » a choisi de sévir pour mieux servir, en éliminant ses détracteurs par milliers et en bravant sans réserve les puissants de ce monde. Mais que reste-t-il de sa folie maintenant que son propre peuple, après l’avoir acclamé et porté aux nues, se prépare à le lyncher ?

Avec sa langue pleine de panache, à l’image de l’illuminé qu’elle décrit, Yasmina Khadra décortique l’âme enténébrée d’un sanguinaire délirant, otage de ses angoisses obsessionnelles et de sa démesure, qui a vu s’effondrer la fiction dont il était à la fois l’auteur et l’acteur principal. En reconstituant ces dernières heures pathétiques ou celui qui se croyait un dieu vivant s’est brusquement retrouvé dans la peau d’un criminel ordinaire, Yasmina Khadra nous livre un roman intense et inspiré, qui touche aux ressorts les plus secrets de la folie humaine.

Fiche Technique

Format : broché
Pages : 2016
Editeur : Julliard
Sortie : 20 Août 2015
Prix : 18 €


A lire aussi sur Onirik

Arte - La route d’Istanbul
Le Baiser et la morsure - Avis +
Les Hirondelles de Kaboul - Avis +
Dieu n’habite pas La Havane
Dieu n’habite pas La Havane - Avis +
France 2 - Ce que le jour doit à la nuit
La Dernière nuit du Raïs - Avis +
Qu’attendent les singes - Avis +
Qu’attendent les singes
Les Anges meurent de nos blessures - Avis +
Les Anges meurent de nos blessures
L’Attentat
L’Attentat - Avis + et Avis +/-
Algérie - Avis +
Algérie
Ce que le jour doit à la nuit - Avis +
Ce que le jour doit à la nuit - Avis +
L’Equation africaine - Avis +
Rencontre avec Yasmina Khadra
Yasmina Khadra
L’Equation africaine
La Rose de Blida - Avis +
Oeuvres : tome 1 - Avis +
Yasmina Khadra en dédicace
Yasmina Khadra dans le Petit Robert !
Les Impressions algériennes de Yasmina Khadra
L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

23 mars : Gagnez la fleur de la romcom française !


les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr