Onirik
La Fausse alliance - Avis +
Onirik -> Littérature -> Romance -> Dernière mise à jour : le dimanche 23 février 2014.

Une romance médiévale qui habilement mêle les codes chevaleresque aux sentiments et surtout ne laisse pas une seconde de répit au lecteur tant l’action est présente.



Editeur : Harlequin

roman de Joanne Rock

Présentation de l’éditeur

Pays de Galles, 1259

- Nous voilà mariés, dit lord Barrett avec satisfaction. Tout a été parfait. Mais vous tremblez, ma mie. C’est l’émotion, je présume. Car qu’auriez-vous à craindre de moi ? « Tout ! » faillit crier Ariana.

Oui, elle aurait tout à redouter de son mari quand il découvrirait qu’il avait épousé non pas la douce Ceara, comme il le croyait, mais sa cousine, Ariana. Seigneur, qu’avait-elle fait ? Lorsque lord Roch Barrett s’était présenté à leur porte en quête d’une épouse, lord Glamorgan l’avait autorisé à courtiser Ceara, mais cette dernière, peu désireuse de convoler, avait imploré sa cousine de prendre sa place.

C’était donc elle, Ariana, que lord Barrett avait courtisée sans le savoir. Elle également à qui il venait de jurer amour, protection et fidélité. Un serment éternel qui risquait fort de tourner court dès que la vérité serait éventée…

Avis de Valérie

Joanne Rock a la particularité de concocter des histoires vives, bourrées d’action et de rebondissements. La Fausse Alliance n’y déroge pas, et de plus le récit bénéficie d’une excellente traduction où l’esprit de la Chevalerie et son langage fleuri sont respectés.

Dernière chose, la romancière aime à instiller un soupçon de surnaturel ou plutôt rendre vivante les anciennes légendes ou la magie des simples et des vieux trucs des sorcières, sans que jamais cela ne soient l’atout principal de son récit.

Lord Barrett est un bâtard élevé avec beaucoup d’amour par son père nourricier mais qui n’a le droit à aucune terre en partage. Son seigneur et roi, Henry II, lui offre un château et ses dépendances au Pays de Galles à la seule condition qu’il épouse une Galloise avant même de s’approprier son fief afin de consolider son assise dans un territoire en rébellion.

Ariana a subi le dédain d’un père veuf inconsolable à cause d’une vieille malédiction déniant le droit à sa descendance féminine de se marier. Persuadée que personne ne voudra jamais de sa fille, il ne pense même pas à la proposer à Lord Barrett qui doit choisir femme le soir même avant de repartir le lendemain, marié.

C’est la cousine de cette dernière, Ceara, que le vieux châtelain pousse au mariage, mais celle-ci supplie Ariana de prendre sa place car elle ne veut qu’une chose... prendre le voile. Ariana se grime comme elle et se fait une perruque avec les cheveux roux de sa parente. Et cela marche !

S’ensuit un mariage rapide et des menaces pesant sur le jeune marié qui obligera Ariana à le suivre pour le protéger alors qu’ils n’ont pu encore consommer l’union.

Comme toujours avec Joanne Rock, on ne s’ennuie pas une seconde tout en ayant une trame cohérente et une lecture fluide.

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 320
Editeur : Harlequin
Collection : Les Historiques
Sortie : 1 octobre 2013
Prix : 6,75 €


A lire aussi sur Onirik

Une semaine pour la reconquérir/Un sulfureux arrangement - Avis +
La Citadelle aux secrets - Avis +
Le retour de l’Ecossais - Avis +
Collection Audace : octobre 2011
Un amour en Bohème - Avis +
L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
A gagner !

11 novembre : Gagnez 5 x La Fille de Brooklyn


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr