Onirik
La Femme à l’insigne - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mardi 30 mai 2017.

Dans la série Grands Détectives, on demande l’inimitable Constance Kopp ! Ce second tome est encore meilleur que le premier et nous plonge au coeur de New York au début du 20e siècle dans le quotidien de la première femme shérif-adjoint



Editeur : 10/18

roman d’Amy Stewart

Présentation de l’éditeur

Dans l’Amérique des années 1910, Constance Kopp a bien du mal à défendre sa place d’adjointe du shérif... Mais lorsqu’un de ses prisonniers s’échappe, elle voit l’occasion de faire valoir ses talents d’enquêtrice.

Eté 1915, New Jersey. Constance Kopp est devenue l’une des premières femmes shérif adjoint du pays. La terreur des voyous et des scélérats, avec arme et menottes... mais toujours sans insigne. L’époque, la loi et l’opinion publique résistent encore à sa nomination. Au point que le shérif se voit contraint de la déchoir provisoirement de ses fonctions. La voilà reléguée gardienne de prison, trépignant dans l’ennui routinier de la cage à poules en attendant que les critiques se tassent.

Jusqu’à ce qu’un étrange Allemand, confié à sa garde, ne prenne la poudre d’escampette. Et que Constance ne se lance dans une chasse à l’homme, bien décidée à retrouver son prisonnier enfui et son honneur perdu.

Avis de Claire

Constance Kopp a pris du galon ! De la Fille au revolver du premier tome, on la retrouve en femme à l’insigne dans le second. Son insigne, elle ne l’a pas encore justement, même si c’est en bonne voie. En attendant, la jeune femme se contente de surveiller la prison pour femmes située juste à côté de la maison de son chef, le shérif Heath.

Il y a toujours des tensions entre Constance et l’épouse du shérif, qui développe une jalousie de plus en plus flagrante à son égard. Plus que dans le premier tome, la tension est palpable entre Constance et son supérieur. Ils s’apprécient, se respectent et ont sans doute un peu d’attirance l’un pour l’autre.

Mais ce qui plaît le plus dans ce roman, c’est l’intrigue policière et le contexte social. Encore une fois, Amy Stewart se révèle une conteuse hors pair. Elle fait revivre pour nous, de pages en pages, cette ambiance de liberté à l’aube des années folles, cette période d’émancipation des femmes aux Etats-Unis.

Passionnant de bout en bout, le livre se quitte à regret, et on espère que l’attente pour le tome 3 ne sera pas trop longue !

Fiche technique

Format : poche
Pages : 408
Editeur : 10/18
collection : Grands détectives
Sortie : 18 mai 2017
Prix : 8,80 €


A lire aussi sur Onirik

L’Adjointe infernale - Avis +
La Justicière et les filles perdues - Avis +
La Fille au revolver - Avis +
L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

28 avril : Gagnez le tome 1 de Incarnatis


La gagnante est prévenue !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr