Onirik
La Forme de l’eau - Avis +
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mercredi 21 février 2018.

Un film à la fois tendre et rugueux qui utilise le fantastique pour magnifier la différence. Les apparences sont trompeuses, le bonheur est dans l’acceptation de cette vérité !



film américain de Guillermo del Toro (2018)

Présentation officielle

Modeste employée d’un laboratoire gouvernemental ultrasecret, Elisa mène une existence solitaire, d’autant plus isolée qu’elle est muette. Sa vie bascule à jamais lorsqu’elle et sa collègue Zelda découvrent une expérience encore plus secrète que les autres…

Avis de Valérie

Elsa est muette. Elle considère son handicap comme la rendant incomplète. Dans les années soixante, elle vit près d’un port, au-dessus d’un cinéma, à côté d’un vieil artiste, et travaille toutes les nuits à l’entretien d’un laboratoire top secret, avec son amie Zelda.

Lors d’un changement d’affectation, les deux amies pénètrent dans un endroit habituellement interdit où elle doivent nettoyer une mare de sang. Elisa comprend qu’un être aquatique y est détenu, et est torturé par un agent spécial particulièrement retors, sadique et violent.

Au fil des jours, elle crée une relation avec cette "chose" qui s’avère être dotée d’émotion, d’intelligence, voire même de pouvoirs. L’un et l’autre sont séduits et fascinés par leurs différences. Lorsqu’elle comprend que l’on veut "effacer" l’expérience, elle va tout faire pour l’aider à survivre.

C’est un joli conte, une romance inhabituelle, qui est brodée par l’aiguille acérée de Guillermo del Toro. C’est cru, pouvant être violent, mais les qualités graphiques transmettant l’atmosphère de la Guerre froide offrent un contre-point idéalisé, comme merveilleux à l’histoire. Pour autant, le long-métrage n’est pas destiné aux plus jeunes.

Les personnages sont forts. Michael Shannon est incroyable de violence. Malgré sa noirceur, il est capital à l’histoire, comme le grain de poivre rehausse une recette de cuisine. Mais c’est bien sûr Sally Hawkins qui rend tout possible. Sans son regard plein de candeur, nous assistions à un drame domestique plutôt qu’à une merveille fantastique. Elle transforme le scénario en conte de fées où c’est elle qui endosse le rôle de la magicienne, grâce à sa profonde humanité.

C’est un résultat enchanteur, surprenant, qui marque le spectateur durablement grâce à un accord de naïveté, de réalisme forcené et de magie !

Fiche Technique

Sortie : 21 février 2018

Durée : 123 minutes

Avec Sally Hawkins, Michael Shannon, Richard Jenkins...

Genre : fantastique

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
A gagner !

6 juillet : Gagnez 5 x Un regard de braise avec J’ai Lu pour Elle


les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr