Onirik
La fille du templier - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mercredi 1er février 2012.
Editeur : Presses de la Cité

roman de Jean-Michel Thibaux

Présentation de l’éditeur

Mai 1147. Chevaliers et templiers ont quitté la Provence pour la Judée et la deuxième croisade. Sur la Sainte-Baume, la jeune Aubeline, fille du templier Othon, rêve de combats et d’aventures, mais en compagnie de Bérarde, sa vigoureuse servante, elle assiste, impuissante, à l’ultime bataille entre Catalans et Provençaux.

A l’issue de cette dernière, les femmes de la cour, avec à leur tête la très respectée Bertrane de Signes, acceptent une trêve mais surtout d’être dépossédées de leurs terres, au nom de la paix. Seul Hugon, héritier des Baux, ne veut pas capituler et décide de se venger des "traîtresses" : Bertrane, sa propre mère et la fille du templier. Une grande et authentique page de l’histoire provençale au Moyen Age, entre guerre de blasons, croisades, templiers et cours d’amour, portée par d’inoubliables héroïnes.

Avis de Marnie

Quelle excellente surprise ! En voilà une bonne idée : on enlève les vampires et autres loups-garous, et même presque tous éléments propres au fantastique, mais l’auteur garde tout le reste, soit des aventures échevelées et passionnantes menées par une jeune femme et sa suivante... sous les ordres d’une bande de femmes dont l’influence commence à irriter grandement les puissants de ce monde.

Il faut tout de même avouer qu’il s’agit franchement d’un roman... pour filles et que cette description d’une Provence médiévale totalement sous la coupe (et le charme) de toutes ces femmes est aussi dépaysante qu’enthousiaste.

L’aventure est au coeur de ce récit bouillonnant, où les grands sentiments côtoient la férocité des actes, des moments de bravoure en batailles violentes et sanglantes. Nous apprécions la crudité "naturelle" des propos et péripéties incessantes.

Alors que les hommes sont partis pour les croisades, les femmes ont pris le destin de leur région menacée, en mains. Mais l’Eglise omniprésente ne voit pas d’un bon œil cette prise de pouvoir, tout comme le fils héritier des provençaux.

Jean-Michel Thibaux écrit cela comme un roman d’aventures, ni plus ni moins, avec gentils et méchants, personnages attachants, rythme soutenu, rebondissements qui partent un peu dans tous les sens, dans un langage faussement médiéval, soit un vocabulaire soigné à l’ancienne mais totalement moderne.

Les évènements ont commencé avant même que le livre ne commence, avec au coeur de l’intrigue, Aubeline, une héroïne pure et dure au vrai sens du terme. Elle n’a peur de rien, c’est un chevalier émérite sans jupons ! Il lui faudra un prétendant digne de ce nom, et Jean-Michel Thibaux a la bonne idée de lui en créer un aussi courageux et digne d’elle... qui lui aura maille à partir avec une certaine Alienor d’Aquitaine alors reine de France.

Que ce roman est sympathique, plaisant, foisonnant... et nous offre une vision du Moyen-Age plutôt décapante qui nous encourage à mieux nous plonger dans cette période plus que trouble, où les femmes avaient un vrai rôle à jouer !

Fiche Technique

Format : broché
Pages : 410
Editeur : Presses de la Cité
Collection : Terres de France
Sortie : 7 avril 2011
Prix : 21 €

L'auteur Marnie
Son site :
Sa fiche
A gagner !

25 octobre : Gagnez 3 x Sa majesté des chats avec KDP


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr