Onirik
Là où tu iras j’irai - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le samedi 11 mars 2017.

Un excellent roman signé Marie Vareille, qui nous entraîne sans temps morts de Paris au lac de Côme. Captivant !



Editeur : Mazarine

roman de Marie Vareille

Présentation de l’éditeur

Isabelle a 32 ans, un chihuahua nain prénommé Woody-Allen et une carrière d’actrice comparable à celle du Titanic : prometteuse en théorie, catastrophique en pratique.

Le jour où elle refuse la demande en mariage de l’homme qu’elle aime, sous prétexte qu’elle ne veut pas d’enfant, elle se retrouve à la rue, avec pour toute fortune vingt-quatre euros sur son compte en banque. Elle est alors forcée d’accepter le seul travail qu’on lui propose : utiliser ses talents de comédienne pour séduire Jan Kozlowski, un jeune veuf sur le point de se remarier.

La voilà donc partie en Italie, dans la maison de vacances de la richissime et déjantée famille Kozlowski. Seule ombre aux deux semaines de dolce vita qui se profilent : pour exécuter en toute discrétion sa mission « séduction », Isabelle devra jouer le rôle de l’irréprochable nanny anglaise de Nicolas, 8 ans, qui n’a pas prononcé un seul mot depuis la mort de sa mère cinq ans plus tôt. Isabelle est bien loin d’imaginer à quel point cette rencontre improbable avec ce petit garçon blessé par la vie va bouleverser sa vision du monde.

Une comédie pétillante, pleine d’humour et d’émotions.

Âgée de 31 ans, Marie Vareille a reçu le prix Confidentielles pour Je peux très bien me passer de toi (Charleston, 2015) et le Prix du meilleur roman jeunesse du Parisien pour Élia, la Passeuse d’âmes (PKJ, 2016). Là où tu iras j’irai est son quatrième roman.

Avis de Claire

Quand on apprécie un auteur (apprécier, le mot est faible, on pourrait tout aussi bien dire aduler ou vénérer dans le cas de Marie Vareille), c’est avec fébrilité que l’on découvre les premières pages de son dernier ouvrage, et l’on sait dès les premières lignes si l’on est conquis.

Et c’est exactement ce qui se passe avec Là où tu iras j’irai. Marie Vareille a construit un univers bien à elle, et quand on y accède, le plaisir de la lecture est immédiat. L’intrigue nous happe au passage, les personnages nous séduisent, les descriptions nous charment. Rien que quelques mots et l’on s’évade.

On suit avec plaisir les pérégrinations d’une trentenaire rigolote, Isabelle, qui ne sait pas trop ce qu’elle veut dans la vie. Elle a la chance d’avoir trouvé l’homme idéal, mais casse tout en refusant sa demande en mariage. Une rencontre impromptue lui fait accepter une drôle de mission, puisque du jour au lendemain, elle se retrouve célibataire et sans le sou.

Il s’agit de se faire passer pour une nounou, de s’occuper (ou plus exactement de faire semblant) de trois enfants, et surtout de jouer les aguicheuses, afin de briser un couple. Elle est actrice après tout, non ? Mais, bien entendu, les choses ne vont pas tout à fait se passer comme prévu !

De l’aventure, du charme, de l’émotion, de la tendresse et surtout un humour ravageur, voilà un excellent roman selon la recette secrète de Marie Vareille, qui se lit d’une traite, et même, on en redemande !

Fiche technique

Format : broché
Pages : 358
Editeur : Mazarine
Sortie : 15 mars 2017
Prix : 17,90 €


A lire aussi sur Onirik

Je peux très bien me passer de toi
Let it snow - Avis +
Elia, la passeuse d’âmes
La passeuse d’âmes - Avis +
Je peux très bien me passer de toi
Je peux très bien me passer de toi - Avis +
Ma vie, mon ex et autres calamités - Avis +
Rencontre avec Marie Vareille
L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

20 mai : Gagnez 4 La Porte des abysses


les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr