Onirik
Lady of seduction - Avis +
Onirik -> Littérature -> Version anglaise -> Dernière mise à jour : le mercredi 21 septembre 2011.
Editeur : Forever

roman de Laurel McKee

Présentation de l’éditeur

It’s a mad, ill-advised journey that leads the usually sensible Lady Caroline Blacknall to the legendary isle of Muirin Inish, off the windswept coast of Ireland. Even so, she doesn’t expect to find herself shipwrecked and then rescued by a man she believed she would never see again. A man who, long ago, held her life in his hands...and with it, her heart.

Reformed rake Sir Grant Dunmore knew he could never forget the beautiful woman he once endangered, nor will he ever forgive himself for placing her in harm’s way. But history seems doomed to repeat itself, for as long as Caroline stays on the island, she is trapped in a secret plot that could forever free Ireland—or turn deadly for all. And yet, now that she is in his arms again, how can he ever let her go ?"

Avis de Callixta

Voici déjà la fin de cette très jolie trilogie irlandaise de Laurel McKee. Aussi passionnante par le pan d’histoire qu’elle évoque que par les romances , elle se termine aussi bien qu’elle a commencé avec deux héros que nous avons appris à connaître depuis le début. Il est vaut donc mieux avoir lu les deux précédents tomes pour apprécier pleinement celui-ci.

En effet, c’est la petite dernière de la famille Blacknall qui a droit à son histoire. Caroline est l’intellectuelle, la jeune fille qui dès l’enfance s’est passionnée pour les livres et l’histoire de son pays. Dans le roman précédent, elle avait pris la surprenante décision de se marier très jeune avec un homme proche d’elle intellectuellement mais bien plus âgé.

A dix-sept ans, Caroline croyait davantage aux vertus d’un mariage avec un ami qu’un amant. Veuve à vingt ans, elle écrit un livre sur les mythes et légendes irlandais et sur une décision impulsive qui lui ressemble guère a décidé de rejoindre Grant Dunmore, qui vit sur une île isolée dans le nord du pays, afin de consulter sa riche bibliothèque.

Il était difficile d’imaginer Grant en héros puisque dans les deux premiers livres, il était le méchant, le seigneur protestant rallié à la cause des Britanniques contre ses cousins catholiques. Il était allé très loin pour leur nuire et n’a échappé à la mort que de très peu, sous les yeux mêmes de Caroline.

Le roman commence en pleine action au moment où le navire de Caroline est sur le point de couler à quelques encablures de l’île de Grant. Il la sauve de justesse et va ainsi renouer avec sa vie précédente et la jeune femme avec qui il partage une attraction diffuse. Caroline va arriver sur une île sombre, battue par les vents et la pluie et où règnent de mystérieuses rumeurs sur le maître des lieux.

Le grand talent de Laurel McKee est de conter une superbe histoire, très rythmée, variée et dotée d’une très belle histoire d’amour. L’atmosphère est, au départ, gothique avec tours hantées, fantômes et meurtres inexpliqués. Grant, sombre et balafré est l’image même du héros des romances gothiques, soupçonné du pire. Cela correspond parfaitement à ce que l’on sait de lui. Mais très vite son image va évoluer et Laurel McKee rend très crédible sa transformation.

Quant à Caroline, elle n’est plus seulement la petite bas-bleu que nous connaissions, plongée dans ses livres avec ses lunettes au bout du nez. Sa féminité s’est affirmée et c’est maintenant une femme qui a envie de l’explorer. L’attirance entre eux va alors s’épanouir pleinement. Cela donne une romance passionnée et Laurel McKee sait particulièrement bien montrer la puissance de ce qui les unit envers et contre tout.

La suite du roman est tout aussi rythmée, dans un genre différent, plus tourné vers l’aventure avec un long trajet à travers l’Irlande de l’est en direction de Dublin. Sans jamais tomber dans l’exotisme facile, l’auteur sait mettre en valeur l’Irlande, son peuple mais aussi son histoire.

Nous sommes en 1803, deux ans après que le Parlement irlandais a disparu et alors que Napoléon est sur le point de rompre la paix d’Amiens. Pendant quelques temps Français et Irlandais ont pensé s’unir contre leur ennemi anglais commun. Mais chacun pensait davantage a ses intérêts qu’à vraiment abattre les Britanniques.

Tout est réuni pour rendre ce roman passionnant : une histoire d’amour très romantique et passionnée, un pays magnifique, ses légendes et son histoire heurtée et douloureuse.

Laurel McKee aime ce pays et son histoire, cela se sent et sa trilogie fonctionne à merveille avec des héros variés et des histoires qui savent se rejoindre tout en restant relativement indépendantes. Espérons qu’elle continuera dans ce style qui lui convient à merveille et qu’elle écrira de nouveau sur l’Irlande qu’elle connaît si bien.

Mais, pour le moment, une autre série est annoncée pour 2012 et se déroulera à Londres durant la période victorienne. Une autre expérience que nous attendons avec impatience.

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 384
Editeur : Forever
Collection : Daughters of Erin
Sortie : 7 juillet 2011
Mangue : anglais
Prix : 5,69 €


A lire aussi sur Onirik

La rose d’Edimbourg - Avis +/-
Caroline la passionnée - Avis +
Duchess of sin - Avis +
La tentation d’une lady - Avis +
Regency Christmas Proposals - Avis +
Countess of scandal - Avis +
L’inconnue d’Hispaniola - Avis +/-
The Winter Queen - Avis+
L'auteur Callixta
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2022 : Gagnez 1 ex de Un Noël royal


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr