Onirik
Le Disparu de l’Hôtel-Dieu - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le samedi 10 mars 2018.
Editeur : JC Lattès

roman de Eric Fouassier

Présentation de l’éditeur

Juin 1515, des hommes vêtus de noir pénètrent, la nuit, dans l’Hôtel-Dieu de Paris et n’hésitent pas à semer plusieurs cadavres derrière eux pour s’emparer d’un mystérieux médaillon. Le jeune Etienne, un enfant intrépide d’une douzaine d’années, hérite par hasard du pendentif. Pris pour cible, il doit se jeter dans la Seine pour échapper à ses poursuivants. Ce qu’il ignore, c’est que le fameux médaillon est en fait une clé permettant de décrypter un code secret vénitien. A la veille de la nouvelle campagne d’Italie projetée par François 1er, sa possession revêt une importance stratégique capitale.

Pour retrouver Étienne, son fils unique, Héloïse Sanglar, femme-apothicaire, doit mener sa propre enquête et se mêler aux affrontements souterrains qui opposent les espions des deux camps. Finalement, en désespoir de cause, elle n’aura d’autre choix que de faire appel au chevalier Bayard, son ancien amour, qu’elle n’a pas revu depuis plus de douze ans. Tous deux devront se joindre aux troupes françaises en route pour l’Italie, où la belle Héloïse aura de multiples occasions d’exercer son art auprès des soldats blessés.

Alternant les chapitres consacrés aux mésaventures du jeune Etienne et ceux dédiés à la quête d’Héloïse et Bayard, le livre est construit comme une montée crescendo qui culmine avec les retrouvailles des trois héros sur le fameux champ de bataille de Marignan. Disparition de cadavres, enlèvements, vol de documents, trahisons, assassinats, guet-apens, poursuites, batailles rangées, joutes amoureuses, les rebondissements sont multiples.

Avis de Olivier

Eric Fouassier termine avec ce titre sa trilogie. Dommage, on s’attachait à Héloïse Sanglar, la belle pharmacienne, et son chevalier servant… On retrouve la belle qualité d’écriture du romancier. Ces descriptions de lieux et l’habillage du contexte historique nous plongent au XVIe siècle, et on s’y croit.

Cette fois-ci, l’auteur nous entraîne dans les coulisses du pouvoir où on trouve des ambitions, des rêves de grandeur et des parades et séduction. On assiste également à une belle reconstitution de la bataille de Marignan, qui fut une des grandes boucheries de l’histoire. Bataille gagnée de justesse par les Français, grâce à l’arrivée opportune des renforts Vénitiens.

Ce fut un combat gagné sur le terrain, mais aussi par les jeux diplomatiques. Eric Fouassier décrit les manigances des espions, et les alliances et mésalliances, aidées par les prouesses du génie militaire. Voilà un cadre historique bien campé, des fils de récits qui s’entremêlent sans nous perdre.

On a particulièrement apprécié les descriptions du passage de l’armée de François 1er par les Alpes, des campements et des hôpitaux de campagne. Et par-dessus tout cela, une intrigue à la James Bond avec des codes secrets, parchemins codés, poursuites, meurtres et évidemment de belles dames. Un bémol, tout petit, les intrigues amoureuses paraissent un peu trop fleur bleue, cassant quelques fois le fil de l’intrigue.

Un vrai plaisir de lecture qui se referme sur ce troisième tome avec l’espoir que Eric Fouassier continue sa trilogie ou bien ouvre un nouveau volet avec des héros différents.

Fiche Technique

Format : broché
Pages : 580
Editeur : JC Lattès
Collection : Romans historiques
Sortie : 24 janvier 2018
Prix : 20 €


A lire aussi sur Onirik

Le Piège de Verre - Avis +
Bayard et le crime d’Amboise - Avis +
Rien qu’une belle perdue - Avis +
Morts thématiques - Avis +/-
L'auteur Valérie & Olivier
Son site :
Sa fiche
A gagner !

6 juillet : Gagnez 5 x Un regard de braise avec J’ai Lu pour Elle


les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr