Onirik
Le Malade imaginaire - Avis +
Onirik -> Culture -> Thêatre - Spectacle -> Dernière mise à jour : le jeudi 14 février 2019.
Lieu : Paris

jusqu’au 31 mars 2019

Présentation officielle

Argan est un homme parfaitement bien portant, ce qui ne l’empêche pas de se croire très malade. Veuf, il s’est remarié avec Béline qui simule des soins attentifs, mais n’attend en réalité que la mort de son mari pour hériter. Argan, pour s’assurer des secours contre la maladie, veut marier sa fille Angélique, malgré elle, à Monsieur Thomas Diafoirus, le fils de son médecin. Mais Angélique aime Cléante…

Retrouvez Daniel Auteuil dans Le Malade Imaginaire, une des pièces mythiques de Molière !

Avis de Claire

Daniel Auteuil revient au théâtre dans un beau rôle, et pas des moindres, Le Malade imaginaire, la dernière pièce de Molière, lequel rendit son dernier souffle peu après. On vous rappelle le topo au cas où vous auriez égaré votre petit classique Larousse.

Argan est hypocondriaque à un niveau rarement atteint. Il a littéralement besoin de se savoir malade pour se sentir bien. En réalité, il se porte comme un charme, au grand dam de sa dame qui voudrait le voir six pieds sous terre. Ses filles d’un premier lit l’aiment, mais visiblement ne sont pas sur la même longueur d’onde. En particulier la jolie Angélique (quelle joie de revoir Victoire Bélézy après Les Jumeaux vénitiens), qui veut se marier à l’un quand son père rêve de l’autre.

L’autre c’est un médecin, bien sûr, car ce serait bien pratique d’en avoir un à demeure. Celui qu’aime Angélique est un beau jeune homme sans le sou et rêveur. Là où le médecin est barbant et imbu de sa personne, l’amoureux est malin, avisé et doux. Rien ne l’arrête pour voir sa belle. Les fiancés peuvent compter sur l’esprit et la réactivité d’une servante aussi rusée qu’espiègle, rôle dans lequel Aurore Auteuil, gouailleuse à souhait, tire admirablement son épingle du jeu.

La mise en scène de Daniel Auteuil, sobre mais astucieuse, utilise l’espace intelligemment, devant et derrière le rideau, privilégiant les va-et-vient des acteurs, plutôt que des artifices. Le fauteuil sur lequel se morfond Argan fait écho à celui de Molière, toujours visible à la Comédie Française. Beau clin d’oeil au maître. Bravo à l’ensemble de la troupe qui restitue si bien l’incroyable modernité de ce génie du théâtre, une pièce à ne pas manquer, assurément !

Fiche technique

Adresse : Théâtre de Paris 15 rue Blanche 75009 Paris

Mise en scène : Daniel Auteuil

Avec : Daniel Auteuil, Aurore Auteuil, Alain Doutey, Héloïse Bacquet, Victoire Bélézy, Pierre-Yves Bon...

Tarifs : de 73 à 28 euros

Séances : du mercredi au samedi à 20H30, samedi à 17H, dimanche à 15H30


A lire aussi sur Onirik

Le Misanthrope - Avis +
L’Avare - Avis +
Les Fourberies de Scapin - Avis +
Molière - Avis +
L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

28 avril : Gagnez le tome 1 de Incarnatis


La gagnante est prévenue !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr