Onirik
Le Roi Arthur : La Légende d’Excalibur - Avis +
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mercredi 17 mai 2017.

Le Roi Arthur : La Légende d’Excalibur est une bonne réécriture de la mythologie avec un casting extra, dont un Charlie Hunnam très à l’aise dans son rôle. Guy Ritchie réussit son pari et modernise les chevaliers de la Table ronde à coup d’effets de caméra. Extra !



film anglo-américain de Guy Ritchie (2017)

Présentation officielle

Jeune homme futé, Arthur tient les faubourgs de Londonium avec sa bande, sans soupçonner le destin qui l’attend – jusqu’au jour où il s’empare de l’épée Excalibur et se saisit, dans le même temps, de son avenir. Mis au défi par le pouvoir du glaive, Arthur est aussitôt contraint de faire des choix difficiles.

Rejoignant la Résistance et une mystérieuse jeune femme du nom de Guenièvre, il doit apprendre à maîtriser l’épée, à surmonter ses démons intérieurs et à unir le peuple pour vaincre le tyran Vortigern, qui a dérobé sa couronne et assassiné ses parents – et, enfin, accéder au trône…

Avis de Valérie

Guy Ritchie s’amuse comme un petit fou à revisiter les légendes anglaises et y apposant sa patte si reconnaissable depuis Snatch. On n’oublie pas que ce premier succès international a été obtenu grâce à son association de l’époque avec Matthew Vaughn. Comme on se souvient que toutes les tentatives de films par la suite n’ont pas été couronnées du même succès.

En effet, il a eu quelques fois tendance à mettre ses convictions en avant au détriment de son histoire, ou d’user et abuser des effets qui ont pourtant révolutionner la mise en scène. Avec Le Roi Arthur : La Légende d’Excalibur, Guy Ritchie atteint une certaine maturité. Il a maîtrisé son scénario, son casting et sa mise en scène.

Arthur est un jeune homme qui a été trouvé sur les quais de Londonium par des prostituées et a été élevé dans une maison de passe. Devenu grand et costaud, il taille sa route en protégeant les siens et en rançonnant les Vikings ou les marchands. À l’âge adulte, il est contraint comme tous les hommes de son âge, de tenter de retirer de la roche une épée légendaire : Excalibur.

Contre toute attente, il y arrive. Le choc de la puissance magique l’étourdi et il est immédiatement repéré par le roi maléfique. Il voit en lui l’héritier de la couronne désigné par le destin. Évidemment, il n’est pas d’accord et veut le mettre à mort... Heureusement, des hommes fidèles à Uther Pendragon, père d’Arthur, vont l’aider à réaliser sa destinée.

Le casting est l’un des points forts du long-métrage. Le beau gosse de service, Charlie Hunnam, a refusé le rôle de Christian Grey pour ne pas plomber sa carrière. Il a vraiment une présence solaire et crédible. Il assoit son autorité avec aisance, et on espère pour lui que cela lui ouvrira en grand les portes de Hollywood.

À ses côtés, Astrid Bergès-Frisbey interprète un mélange de Morgane et de Guenièvre, une jeune femme introvertie possédant des talents magiques. L’actrice met en avant son jeu plutôt que seul un joli minois, ce qui permet d’enrichir la trame en y incluant les anciennes mythologies britanniques.

Jude Law se débrouille très bien en méchant sociopathe et Aidan Gillen de Game of Trones est également à l’aise. Si on ne connaît pas les autres, ou peu, ils s’intègrent parfaitement à l’ensemble. Les sublimes images sont magnifiées par les effets spéciaux bien exécuté. Que demander de plus ?

Ce n’est pas le film de l’année, mais il est particulièrement cohérent dans sa construction, très bien dirigé par un réalisateur inspiré, et joué avec vitalité et présence. Si on pouvait craindre que la revisite soit bâclée, qu’on se rassure. On sent un travail pour rendre cela original tout en gardant une base connue des spectateurs. Le tout est moderne et rafraîchissant. Attention, ce n’est pas un documentaire historique, loin de là, mais ce n’est pas ce qu’on attendait de Guy Ritchie !

Du bon cinéma d’action mâtiné de fantastique ? On achète !

Fiche Technique

Sortie : 17 mai 2017

Durée : 126 minutes

Avec Charlie Hunnam, Astrid Bergès-Frisbey, Jude Law, Aidan Gillen...

Genre : aventure fantastique


A lire aussi sur Onirik

Le Roi Arthur, la légende d’Excalibur
Agents très spéciaux - Code U.N.C.L.E
Ciné+ Frisson - Snatch
Sherlock Holmes 2 : Jeux d’ombres – Avis +
Sherlock Holmes 2 : Jeu d’ombres
Ciné Cinéma Frisson - Snatch
France 4 - Snatch
Canal + Cinema - Arnaques, crimes et botaniques
DVD : Revolver - Avis -
TPS Star - Snatch
Sherlock Holmes
NRJ 12 - Snatch
France 4 - Arnaques, crimes et botaniques
Guy Ritchie s’attaque à New York !
Un frenchy à Hollywood sur Tamise
Lobo au cinéma
Sherlock au goût du jour
L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
A gagner !

2 décembre : Gagnez 5 Catsass le chat


les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr