Onirik
Le journal de Bridget Jones - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mercredi 19 novembre 2014.

A l’occasion de la sortie du troisième tome, voici un retour sur le début des aventures de la mythique Bridget !



Editeur : J’ai lu

roman de Helen Fielding

Présentation de l’éditeur

"58,5 kg (mais post-Noël), unités d’alcool : 14 (mais compte en fait pour deux à cause de soirée de nouvel an), cigarettes : 22, calories : 5 422".

A presque trente ans, Bridget Jones consigne ses déboires amoureux dans son journal. Elle sort trop, fume trop, boit trop, compte les calories et fantasme sur son play-boy de patron.

Sa hantise : finir vieille fille.

Ses objectifs : perdre du poids et trouver son prince charmant.

L’irrésistible confession de la célibataire la plus célèbre de la planète.

Avis d’Emilie

En voilà un livre rempli de bonne humeur ! Nous découvrons le journal d’une trentenaire londonienne, Bridget, qui accumule les mésaventures amoureuses.

Avec brio et humour, elle nous détaille ses tentatives de (ré)conciliation avec la gente masculine. Chaque jour débute par combien elle pèse (toujours trop), combien de cigarettes elle a fumées, et d’unités d’alcool bues. Parfois, quand elle a un homme en vue, elle parle aussi du nombre de minutes pendant lesquelles elle a pensé à lui.

Bridget fantasme sur son patron, un séduisant rédacteur en chef, et use de mille astuces pour le séduire. Elle est pour cela aidée de ses meilleurs amies, Jude, Shazz et Magda, qui se retrouvent régulièrement pour pester contre les mariées-fières-de-l’être et les enfoirés affectifs. Jusqu’au jour où Magda passe à l’ennemi : elle se marie et tombe enceinte.

Dans ce paysage chaotique, Jude et Shazz racontent également leurs déboires, qu’elles exagèrent grandement, et réfléchissent aux plus infimes détails pour essayer d’y voir jour dans leurs relations. Bridget et elles s’aident pour cela de leurs sacros-saints guides de développement personnel, que chacune d’entre elles peut citer par cœur. Elle sont parfois rejointes par leur ami Tom, gay, qui prétend les éclairer sur le comportement masculin.

Sa famille ne comprend pas comment, avec tous les hommes qu’elle rencontre et tous ceux que sa mère lui présente (au grand désespoir de Bridget), elle n’est toujours pas mariée. Et cela engendre des questions particulièrement dépourvues de délicatesse.

Entre sa mère qui veut vivre de nouvelles aventures, ses problèmes financiers, ses aventures d’une nuit et ses tentatives vouées à l’échec pour perdre du poids, changer et avoir une vie plus saine, Bridget voue un culte immense à Colin Firth, l’acteur qui a joué Monsieur Darcy dans l’adaptation cinématographique d’Orgueuil et Préjugés. Mais Bridget va toutefois faire la rencontre d’un Monsieur Darcy bien réel, avocat, et cette nouvelle relation va se révéler très mouvementée !

Avec une légèreté et un humour sans faille, l’auteur explore les méandres des relations hommes/femmes. Ce roman est une satyre à peine déguisée des guides de bien-être qui condamnent l’humain dans une situation et un comportement figés. A chaque fois, la réalité bouscule les prévisions.

C’est burlesque, ubuesque et ça sonne juste sans jamais se prendre au sérieux.

Fiche technique

Format : poche
Pages : 338
Editeur : J’ai lu
Collection : Bridget Jones
Sortie : 5 octobre 2014
Prix : 6,50 €


A lire aussi sur Onirik

TF1 - Bridget Jones baby
Canal+ Cinéma - Bridget Jones Baby
Bridget Jones Baby - Avis +/-
Bridget Jones Baby - Avis +/-
Bridget Jones Baby
Harrap’s : Bridget Jones The Edge of Reason - Avis +
Folle de lui - Avis +
L’âge de raison - Avis +
M6 - Le Journal de Bridget Jones
Folle de lui
Folle de lui - Avis +
Ellie Goulding dévoile « Still Falling For You »
Bridget Jones is back...
Helen Fielding sur Europe 1
Bridget Jones is back !
Bridget Jones, et de trois !
A gagner !

Décembre 2019 : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr