Onirik
Le parrain - Avis +
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le samedi 1er décembre 2007.

Pour rendre hommage à Francis Ford Coppola (dont le dernier film, L’homme sans passé avec Tim Roth vient de sortir), la chaîne du câble Cinécinéma - Culte nous offre la série des Parrains, l’occasion de se remémorer ce monument de l’histoire du cinéma policier américain, et d’abord le premier, sorti en 1972.

film américain de Francis Ford Coppola (1972)

L’histoire

La famille Corleone est en fête. Son patriarche Don Vito (Marlon Brando) marie sa fille, ce qui ne l’empêche pas de recevoir de la part de petits employés des demandes de protection. Mais une fois la fête finie, les choses se compliquent pour la famille Corleone. Les autres familles mafieuses siciliennes contactent Don Vito pour s’occuper de la drogue. Il s’y refuse obstinément. Alors, on lui tire dessus et, gravement blessé, il est conduit à l’hôpital. C’est un de ses fils, Michael (Al Pacino) qui prend le relais. Sa vengeance sera terrible.

Avis de Luc

Que dire devant ce monument du film noir américain ? Sublime, fort, merveilleux. Les mots manquent pour qualifier un tel chef d’oeuvre, qui n’a pas pris une ride en 35 ans ! Cela vient sans doute du fait que Coppola a préféré un classicisme (proche de l’académisme) pour filmer une histoire de famille de gangsters (alors que dans les années 1970, les formes esthétiques étaient nettement plus osées et avant-gardistes), sans doute pour rendre hommage aux films noirs américains des années 1940. Ce pari est réussi.

Tout est beau dans ce film : les images, la musique entêtante de Nino Rota, et surtout les acteurs qu’ont revoit avec un immense bonheurs, souvent débutants. C’est le cas d’Al Pacino, pour l’un de ses premiers rôles au cinéma (il vient du théâtre), qui prend en main cette famille de mafieux avec une énergie et une poigne qu’on ne lui soupçonnait pas au début du film. Il se transforme au point qu’on a du mal à la reconnaître à la fin. C’est le signe d’un (déjà !) grand acteur. C’est le cas aussi de James Caan, Robert Duval, Diane Keaton, tous ces merveilleux acteurs qu’on a vu ensuite avec bonheur.

Mais la star du film, c’est évidemment Marlon Brando, qui marque le film de son empreinte, même s’il disparaît presque complètement au bout d’une heure. Son autorité et son accent sicilien outré marquera à jamais son aura.

Rendez-vous bientôt pour les suites : Le parrain 2 avec Al Pacino et ... un autre débutant, Robert de Niro, puis Le parrain 3 avec Al Pacino et Andy Garcia.

A voir, re-voir et re-re-voir !

Fiche technique

Titre original : The godfather

D’après le roman de : Mario Puzo

Genre : policier

Durée : 178 minutes

Avec Marlon Brando, Al Pacino, James Caan, Sterling Hayden, Diane Keaton, Robert Duvall, etc.


A lire aussi sur Onirik

Arte - Apocalypse Now Redux
RTL9 - Dracula
RTL 9 - Dracula
Twixt
Ciné Cinéma Frisson - Dracula
Ciné Cinéclub - Dracula
TCM - Rusty James
Ciné Cinéma Star - Le Parrain II
Ciné Cinéma Star - Cotton Club
Ciné Cinéma Culte - Le parrain
Dracula - Avis +
TCM - Rusty James
RTL - Dracula
La Cinémathèque fête les 40 ans du Parrain
Comment tuer un vampire ?
4400
L'auteur Luc
Son site :
Sa fiche
A gagner !

11 novembre : Gagnez 5 x La Fille de Brooklyn


du 11 au 19 novembre 2017


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr