Onirik
Le prince du scandale - Avis +
Onirik -> Littérature -> Romance -> Dernière mise à jour : le mercredi 13 octobre 2010.
Editeur : Harlequin

roman de Nicola Cornick

Présentation de l’éditeur

Pour sauver l’honneur de sa famille, Catherine Fenton a accepté d’épouser un scélérat, un félon qui soumet son père à un ignoble chantage afin de s’approprier son héritage. Un sacrifice auquel elle se résigne sans hésitation...

Jusqu’au jour où elle rencontre le baron Benjamin Hawksmoor, un homme totalement infréquentable dont les liaisons sulfureuses et les dettes de jeu font jaser tout Londres.

Subjuguée bien malgré elle par celui que tous surnomment le " prince du scandale ", Catherine n’a d’autre choix que de lui résister. Mais Benjamin semble décidé à la conquérir et met tout en oeuvre pour lui faire rompre sa promesse.

Avis de Valérie

Nicola Cornick sévit dans la romance historique depuis longtemps et publie régulièrement des récits souvent sympathiques, quelques fois un peu ennuyeux, mais toujours de bonne qualité.

Pour cette histoire-ci, elle s’est surpassée, et c’est pourquoi les éditions Harlequin ont décidé non pas de l’insérer dans la collection Les Historiques, mais celle Best sellers et c’est amplement mérité tant nous sommes happés par l’histoire de Catherine Fenton et Ben Hawksmoor.

Cette jeune débutante de 21 ans (ce qui n’est pas jeune pour une débutante, il est vrai) vit dans une existence où la contrainte est le seul maître mot. Fiancée malgré elle à un lord pervers et violent qui ne voit en elle que l’argent qu’elle pourra apporter au couple, elle est comme éteinte, totalement passive.

Sommée d’assister à la pendaison d’un jeune noble qui aurait tué l’un des gestionnaires de sa fortune, elle est bouleversée devant cette inhumanité et par accident se retrouve happée par la foule et doit son salut à un témoin de l’exécution qui la protège de la cohue. Dans ses bras, Catherine semble se réveiller.

Vous avez l’impression de connaître ce genre de romans ? Détrompez-vous. L’ambiance est lourde, fatale, sans concession, mais aussi vibrante de vie, d’amour et de désir. Dès l’ouverture on est confronté à la mort violente, à la perte de tout espoir. L’attraction entre Kate et Ben est la seule chose de vraiment lumineux, et la tension amoureuse qui existe est si bien dépeinte que le lecteur ne peut quitter sa lecture, il succombe tout autant que nos deux héros à cette passion.

Nicola Cornick passe beaucoup de temps à décrire les sentiments et les pensées des personnages ce qui crédibilise l’enchaînement des événements. Ben Hawksmoor est un bâtard qui a pu récupérer le titre de son père après son décès, mais il ne possède rien d’autre. Il court après l’argent et ne se cache jamais de voir - avant toute chose - le précieux héritage de la jeune fille.

Catherine Fenton est la fille de riches marchands, son grand père a mis de côté beaucoup d’argent pour elle afin qu’elle puisse ne pas dépendre des hommes. Et pourtant sa vie se résume aux dépendances qu’elle subit de la part de son père, de son fiancé, de son statut, de ses sentiments, et même de la part de sa jeune belle-mère incapable de supporter un mariage sans amour et qui se perd dans les vapeurs du laudanum et abandonne toute responsabilité à sa belle-fille.

Cette chape de plomb se déchirera un temps, lorsque Catherine s’abandonnera à ses sentiments quitte à en souffrir, et le lecteur ne pourra qu’apprécier car il vibre en même temps que son héroïne. Les personnages secondaires sont bien présents et tiennent leur place, tout comme l’environnement historique qui est précis même si quelques fois on a le sentiment que quelques libertés ont été prises. Tout est ciselé pour offrir un vrai plaisir de lecture !

On reprochera une fin bâclée, non pas qu’elle ne soit pas satisfaisante, mais on a le sentiment que l’auteur n’a pas réussi à finaliser l’ensemble de ses trames en même temps. Cela gâche un peu la perfection du reste, mais malgré cet écart, c’est un livre prenant, touchant qui ne laisse personne insensible. On ne peut que souhaiter que Harlequin nous offre un peu plus de cette qualité et remercier l’auteur pour ce beau roman.

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 376
Editeur : Harlequin
Collection : Best-sellers
Sortie : 1 septembre 2010
Prix : 6,80 €


A lire aussi sur Onirik

Lady Secret - Avis +
La maîtresse de l’Irlandais - Avis +/-
Audacieuse marquise - Avis +
La scandaleuse - Avis +
Mistress of midnight - Avis +
The confessions of a duchess - Avis +
Captive de la passion - Avis +
One wicked sin - Avis +
Whisper of scandal - Avis +
The undoing of a lady - Avis +/-
The heart of Christmas - Avis +
Le secret du donjon - Avis +
L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
A gagner !

3 janvier : Gagnez 1 La Chronique des Bridgerton


La Gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr