Onirik
Le temps désarticulé - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mercredi 2 avril 2014.

Le roman qui a inspiré le film The Truman show réalisé par Peter Weir !



Editeur : J’ai Lu

roman de Philip K. Dick

Présentation de l’éditeur

Dans cette bourgade aux airs de rêve américain, Ragle Gumm est une petite célébrité : il cumule plus de victoires que n’importe qui au jeu "Où Sera Le Petit Homme Vert La Prochaine Fois ?", proposé quotidiennement par le journal local.

Une occupation qui lui assure des revenus modestes, mais qui lui laisse aussi beaucoup de temps libre, qu’il meuble en flânant de-ci de-là, toujours à la recherche d’objets insolites. C’est ainsi qu’il tombera un jour sur un annuaire falsifié, puis plus tard sur une revue populaire à la gloire d’une certaine Marylin Monroe dont personne n’a jamais entendu parler.

Avis d’Emilie

Chaque roman de Philip K. Dick est une oeuvre à part, chacune est marquante à sa façon. Celui-ci ne fera pas exception.

Tout commence par une histoire toute simple. Une famille vit en banlieue, dans les années 50. L’homme est épicier, son épouse ne travaille pas, et Ragle le frère de ladite épouse vit avec eux, et gagne sa vie en participant à un étrange jeu d’un magazine local : "Où est le petit homme vert ?".

Il est le champion incontesté de ce jeu, une vraie vedette ! Les gens l’admirent et certains voudraient bien qu’il leurs apprennent son système. L’ennui, c’est que si Ragle reconnaît qu’il a un système, il serait bien en peine d’expliquer lequel.

Au fil de la lecture, l’univers dans lequel vit cette famille et leurs curieux voisins se dévoile, et tout semble un peu plus bancal à chaque page. On fronce les sourcils, on s’étonne, Le monde de ces personnages devient de plus en plus loufoque et ubuesque.

K. Dick est certainement un très grand conteur, et tout son art réside dans la façon qu’il a de garder la chute pour les quelques pages de la fin. Pourtant, il donne les clés de la compréhension au lecteur bien avant.

On pense comprendre vers le milieu du roman. On est fier de nous, fier d’avoir compris le Maître. Seulement, les clés qu’il nous a données ne sont pas les bonnes. Et, à quelques pages de la fin, on comprendra vraiment. Et on ne peut que sourire et être ravi de s’être fait berner.

Fiche technique

Format : poche
Pages : 253
Editeur : J’ai Lu
Collection : Science-fiction
Sortie : 12 mars 2014
Prix : 6 €


A lire aussi sur Onirik

L’exégèse de Philip. K. Dick : partie 2 - Avis +
L’exégèse de Philip K. Dick - Avis +
Blade Runner - Avis +
Glissement de temps sur mars - Avis +
Confessions d’un barjo - Avis +
Blade runner - Avis +
Docteur futur - Avis +
Le profanateur - Avis +
Ô nation sans pudeur - Avis +/-
Le maître du Haut Château - Avis +
Syfy Universal - Planète hurlante
TF1 - Minority report
Blade Runner sur le point d’être cloné
Gondry adapte Phillip K. Dick
Sortie de A Scanner Darkly
Giamatti lorgne sur P.K. Dick
Next
Réalisateur arrêté
Philip K. Dick
A gagner !

25 février : Lancement High Voltage à Dublin


du 2 au 5 mars 2018


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr