Onirik
Les Amoureux de Sylvia - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mardi 10 avril 2012.

Réputé pour être le plus triste roman d’Elizabeth Gaskell, Les Amoureux de Sylvia est un petit bijou de la littérature anglaise encore trop méconnu.



Editeur : Fayard

roman de Elizabeth Gaskell

Présentation de l’éditeur

En 1796, alors que le Royaume-Uni lutte contre les armées révolutionnaires françaises, Sylvia, 16 ans, fille d’un ancien marin devenu agriculteur, s’éprend de Charley Kinraid. Le jeune homme, harponneur sur un baleinier, a été blessé lors de l’attaque de son navire par des recruteurs.

Avis de Claire

Le roman commence durant les années 1790, dans la petite ville côtière de Monkhaven dans le Yorkshire. L’ambiance est oppressante, en effet, sous le joug de la menace napoléonienne, l’armée n’hésite pas à enlever au su et au vu de tous de jeunes marins pour les enrôler de force dans l’Armée du Roi George.

C’est là que vit la très belle, et un peu frivole, Sylvia Robson, fille unique âgée de seize ans, choyée par ses braves et simples parents, heureuse et innocente. Son austère cousin Philip l’aime en secret depuis toujours, mais Sylvia refuse cette passion, qu’elle soupçonne, de toutes ses forces.

Un beau jour, le destin la met en présence du séduisant Charlie Kinraid, un marin devenu héros parce qu’il s’est opposé à la milice qui kidnappe les jeunes pêcheurs. Le coup de foudre est immédiat, et malgré la réputation un peu sulfureuse du jeune homme, Sylvia et Charlie se fiancent en cachette, mais avec la bénédiction du père de l’adolescente.

Cependant, un fatal coup du sort sépare brutalement les amoureux, et chacun de ces jeunes gens, Sylvia, Philip et Charlie, vont aller vers un destin bien différent de celui dont ils rêvaient, mais dans le même temps vont rester inextricablement liés les uns aux autres sous le poids de terribles secrets.

Dernière oeuvre d’Elizabeth Gaskell publiée de son vivant, Les Amoureux de Sylvia (1863) est également la plus pessimiste. Sans complaisance pour ses héros, elle sait si bien décrire avec parcimonie les secrets cachés au plus profond de leur âme torturée, à l’image de ces côtes rurales et escarpées, fouettées par les vents venus du grand Nord.

On pense irrésistiblement à Tess d’Urberville (1891) de Thomas Hardy, dont la destinée tragique rappelle en beaucoup de points celle de la belle Sylvia, coupable d’avoir été trop aimée. Un grand roman de l’époque victorienne, à découvrir absolument !

Fiche technique

Format : broché
Editeur : Fayard
Sortie : 11 avril 2012
Prix : 24 €


A lire aussi sur Onirik

DVD : Femmes et filles - Avis +
Mary Barton - Avis +
Nord et Sud - Avis +
Ma cousine Phillis
Les Amoureux de Sylvia
DVD : North and south - Avis +
500e Archipoche
L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

9 octobre : Gagnez 2X2 Casse-Noisette sur glace


Jeu et événement annulé !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr