Onirik
Les Imaginales 2012 - Avis +
Onirik -> Culture -> Dernière mise à jour : le lundi 4 juin 2012.

Les Imaginales 2012, festival de l’imaginaire... et de la convivialité. [1]



Lieu : Epinal

Cela fait 11 ans que les acteurs de l’imaginaire se retrouvent à Epinal début juin. Cette 11ème édition a été des plus réussies et a confirmé sa réputation de « festival le plus convivial de France ». Cette manifestation était, comme tous les ans, entièrement gratuite, point à souligner car bien rare, et donc réellement ouverte à tous.

Il n’y avait pas que de la littérature à ce festival, même si la Bulle du Livre en était le cœur, avec plus de 200 auteurs, très accessibles, prêts à partager avec les lecteurs qui, fidèles et passionnées, reviennent pour certains depuis des années.

En effet, une fresque était réalisée sur quatre jours par des illustrateurs triés sur le volet, Fabien Fernandez, Elvire de Cock, Johan Bodin et Christelle Pécout qui ont peint un tableau inspiré des mille et une nuits.

D’autre part, des artistes ont réalisé deux body-paintings différents, un plutôt de science-fiction dans les tons bleus métalliques et le second plutôt de fantasy dans des tons naturels.

Avec eux, on a pu voir déambuler dans la Bulle des costumés de toutes sortes et notamment le Chat Potté ainsi qu’un Ent et sa sorcière. Comme tous les ans, des troupes costumées se sont installées dans le parc, et cette année, des mousquetaires ont fait des démonstrations d’escrime, et ont ouvert la cérémonie de la remise des prix par une scène de Cyrano de Bergerac : la fameuse tirade du nez suivie du « Duel qu’en l’hôtel Bourguignon Monsieur de Bergerac eut avec un bélître. » Une tente était également réservée aux jeux de rôle avec des tournois ouverts à tous tout au long du week-end.

Un grand nombre de conférences ont également été proposées, sur des sujets aussi variés que la figure du héros, pourquoi être écrivain, la place de la science dans la science-fiction, la magie et les magiciens… La ville d’Epinal a été comme d’habitude intégrée au festival avec des expositions dans les musées, des films projetés au cinéma de la ville et le château comme théâtre de manifestations diverses.

Chaque soir il y a eu une animation différente : dès jeudi soir, une lecture de textes de l’imaginaire ; vendredi soir, une murder party « Disparition à Spin Asylum » ; samedi soir un repas insolite au château et un concert du Naheulband.

Le matin n’était pas en reste puisque des petits-déjeuners thématiques en compagnie d’auteurs (Mercedes Lackey, Jaye Wells, David Anthony Durham et MaryJanice Davidson) avaient été ouverts à réservations.

Plus informel, le pique-nique du samedi midi a permis à ceux qui le souhaitaient de se retrouver autour de spécialités apportés par chacun, dans un esprit de partage qui est peut-être le point le plus important à retenir de ce festival.

Cette onzième édition des Imaginales d’Epinal s’est donc déroulée sans accroc, malgré la pluie du dimanche après-midi, pour le plus grand plaisir de tous.

Ela et Ada

Crédit photo : David Lapetina

Album picasa

[1] Cette phrase est de Lionel Davoust, codirecteur de l’anthologie du festival de cette année, Reines et Dragons, aux éditions Mnémos.


A lire aussi sur Onirik

Imaginales 2014
After Imaginales chez Bragelonne
11e Imaginales
Onirik aux Imaginales
Jour J-1 pour Les Imaginales
Les Imaginales d’Epinal : J-17 !
Un vent d’apocalypse dans les salons littéraires
57 jours avant les Imaginales d’Epinal
M-3 pour les Imaginales !
La bit-lit aux Imaginales
L'auteur Ela
Son site :
Sa fiche
A gagner !

25 août : Gagnez 5x1 places pour Wind River


les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr