Onirik
Les Sisters - Show devant ! - Avis +
Onirik -> Hi-tech - Jeux-vidéo -> Jeux Vidéo -> Dernière mise à jour : le dimanche 19 septembre 2021.

Avis réalisé sur une version Switch



Éditeur : Microids

de Balio Studio

Présentation officielle

C’est parti pour un max de bêtises ! Embarquez avec Marine, Wendy et tous leurs amis dans leur nouvelle aventure en jeu vidéo ! Défiez-vous dans des mini-jeux délirants et explorez toute la ville des Sisters !

Avis de Chris

Sisters : Show devant ! est un joli mélange entre un Mario Party et un "monde ouvert" comme il en existe tant d’autres. Adapté de la bande-dessinée française qui comptabilise 15 volumes et éditée par Bamboo, le jeu est un party-game [1] qui se révèle parfait pour les 8 à 12 ans. Les plus grands pourront néanmoins participer lors de tournois par exemple.

On incarne Wendy, une ado attachante ou Marine, sa petite-sœur toute mignonne. Avant de commencer réellement et de partir crapahuter dans toute la ville de Millau, on nous présente la maison de ces jeunes filles, remplie de références à la BD et même au jeu-vidéo puisque nous pouvons faire une partie de Mario en 2D et en rétro-gaming [2]. Ce dernier est plus ardu qu’il n’y paraît, surtout si l’on souhaite récupérer toutes les pièces.

On pourrait croire que cette adaptation est une énième qui surfe sur le succès d’une licence. Or, c’est loin d’être le cas. Il est même une très bonne initiation au genre du monde ouvert. C’est un espace très vaste, sans contrainte ou presque, qui s’ouvre au joueur. En effet, en plus de la vingtaine de mini-jeux, une multitude d’objets est à trouver. Cela permet au joueur de flâner et de découvrir la ville qui est plus grande qu’on ne le pense. Par ailleurs, la carte regorge d’icônes qui aident l’enfant à s’orienter.

Chaque mission réussie apporte au joueur des bons d’achat qui lui permettent de s’offrir des tenues pour les demoiselles. Outre les vêtements qui peuvent être interchangeables à volonté, nos jeunes filles peuvent circuler en trottinette et en skate. Elles peuvent également traverser certaines étendues d’eau sur une bouée qui fait drôlement penser au célèbre Lokhlass de Pokémon. Un petit clin d’œil ?

De nombreuses heures d’amusement sont attendues, mais parfois, la maniabilité du jeu, trop rigide, et une caméra capricieuse peuvent en énerver quelques-uns. Certains mini-jeux demandent plus de réflexion que d’autres. Celui du parcours du combattant a été impossible à réaliser par exemple [3]. Mais la plupart d’entre eux sont très sympas à faire. A plusieurs notamment, le challenge est bien plus grisant.

Quelques aléas viennent entacher le titre, mais qui est hélas inhérent au genre : les allers-retours incessants pour réaliser une quête ou chercher des objets peuvent lasser. D’autant que lorsqu’une quête est lancée, celle-ci ne peut pas être mise de côté. Alors qu’on passe souvent devant différents personnages qui n’attendent qu’une chose : que vous veniez les aider. Un système qui permet d’activer plusieurs quêtes en même temps aurait été plus agréable, et on ressentirait moins cette impression de tourner en rond.

Les graphismes sont agréables, mais ne transcendent pas sur la console. On sent une volonté de montrer que la ville est vivante de par ses nombreuses voitures qui y circulent, l’herbe qui danse au rythme du vent, les animaux qui paissent ou les villageois qui sont occupés… à attendre notre héroïne. L’aspect animé est palpable et ravira les fans de Sisters.

Doté des voix originales du dessin-animé le titre est parfait pour les fans et offre la possibilité de jouer avec une quinzaine de personnages différents dans le mode de jeu Défi. Dans celui du Tournoi, à la manière des Coupes de Mario Kart, vous déciderez préalablement de trois mini-jeux pour lesquels vous devrez vous affronter. Le Tout ou rien permet de rejouer aux mini-jeux pour en gagner le plus possible sans passer par le mode campagne. Enfin, le Tour du monde propose aux joueurs de choisir un mini-jeu puis de laisser l’ordinateur en sélectionner d’autres aléatoirement.

Ainsi, Sisters : show devant ! plaira aux petits comme aux grands (les adultes pourront également s’amuser avec leurs bambins sur les mini-jeux, comme celui où il faut renverser des céréales dans un bol jusqu’à atteindre un poids bien défini et qui en rendra chauve plus d’un). La campagne est attractive et pleine de bonne idées. La pluralité des modes de jeu augmente grandement la durée du jeu et permet avant tout de défier ses amis ou frères et sœurs en s’amusant, dans un univers familier.

Bande annonce

Fiche technique

Éditeur : Microids
Développeur : Balio Studio
Genres : party-game, aventure
Plates-formes : PC, SWITCH, PS4, Xbox ONE (existe en physique et en numérique)
Âge recommandé : 7+ (Pegi 3+)
DLC : /
Nombre de joueurs : 1 à 4
Sortie : 16 juin 2021
Prix : 39,99 €

[1] Un jeu où l’on joue à plein de mini-jeux, souvent adaptés au multijoueur et très compétitif

[2] jeux qui ont plus d’une vingtaine d’années, souvent considérés ainsi s’il sont sortis sur des consoles avant la Playstation One

[3] malgré le fait que le joystick soit tourné dans le bon sens, lentement et rapidement, le personnage n’a jamais voulu avancer plus vite

L'auteur Christelle Rio
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr