Onirik
Les yeux du dragon - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mardi 28 juillet 2020.

Voilà un Stephen King a mettre entre toutes les mains, même les plus innocentes !



Editeur : Flammarion

roman de Stephen King

Présentation de l’éditeur

Depuis quatre siècles, Flagg le magicien hante le Royaume de Delain. Conseiller du trône, dans l’ombre, il manipule le pouvoir. A la mort du roi Roland, son fils Peter, brave et courageux, doit lui succéder.

Cela pourrait contrarier les sombres projets de Flagg : plonger le Royaume dans le chaos. Une terrible machination se met alors en route, au prix de l’honneur d’un homme... Mais au Royaume de Delain, le triomphe du mal n’est pas une fatalité...

Avis d’Emmanuelle

Stephen King a écrit Les yeux du dragon pour sa fille Naomi, âgée de 13 ans. Celle-ci n’avait jamais osé lire un roman de son père, parce qu’elle n’aimait pas les histoires qui faisaient peur. Alors il lui a offert un conte, avec un gentil prince, un sorcier très méchant, un dragon (du moins ce qu’il en reste)... des éléments classiques de la littérature jeunesse, n’est-ce pas ? Mais que cela donne-t-il, lorsque cette histoire est écrite par Stephen King ?

Les fans retrouveront quelques éléments familiers : Flagg, personnage incarnant le mal, sorcier ici ou dans La tour sombre, en a effrayé plus d’un par son charme dans Le fléau. Le roi en fin de règne porte le même nom que le Pistolero, et la fille de l’écrivain prête le sien à un des personnages de l’histoire.

Stephen King se prête au jeu du conte de fées avec brio. Il adopte le ton de la confidence pour narrer les aventures de ses personnages, une incursion donnant un humour un peu particulier au récit.

Les enfants y trouveront de l’aventure avec une bonne dose de poison, des traîtres, un héros très patient et ingénieux (et qui aimait beaucoup sa mère), un chien adorable, une tour imprenable digne de Raiponce, et un méchant que l’on adore détester.

Les lecteurs un peu plus vieux, eux, découvriront des sous-entendus bien plus adultes que l’histoire ne le donne à penser (espérons que les enfants ne comprendront pas le passage sur l’épée molle du roi et de la forge de la reine, assez chaude pour la redresser) et une étude psychologique intéressante des personnages, qui donneront une dimension bien plus humaine au texte.

A souligner : le superbe travail d’édition pour le livre, doté d’une couverture au gaufrage représentant les écailles du dragon, et de pages magnifiquement illustrées... un grand format de collection pour un montant très abordable !

Voilà un Stephen King a mettre entre toutes les mains, même les plus innocentes !

Fiche technique

Format : broché
Pages : 465
Editeur : Flammarion
Sortie : 10 juin 2020
Prix : 14 €


A lire aussi sur Onirik

Ça : chapitre 2
Ça
Ça : chapitre 1 - Avis +
La Tour sombre : Le Pistolero - Avis +
NRJ12 - Ca : il est revenu 2
NRJ12 - Ca : il est revenu 1
Mr Mercedes - Avis +
Arte - Simetierre
22/11/63 - Avis +
Joyland - Avis +
Nuit noire, étoiles mortes
Duma Key
Blaze
Histoire de Lisey
Choix de maîtres – Avis +
Les adaptations de Stephen King à l’écran
Nouvelles couv’ pour Stephen King
Stephen King à Paris
L'auteur Emma666
Son site : La pause lecture
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2019 : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr